Immersion dans la métamorphose de Bordeaux lors des journées nationales AMO 2017

Le rendez-vous se conjugue naturellement avec celui d’Agora. Du 21 au 23 septembre, près de 280 professionnels de la construction venus de tout l’hexagone se réunissent à Bordeaux pour trois jours de visites, de débats et d’échange. L’édition 2017 des journées nationales d’AMO a choisi la ville et sa métropole comme modèle d’une transformation urbaine, architecturale et sociétale.

Ils sont presque trois-cents architectes, maîtres d’œuvre, promoteurs, urbanistes ou encore paysagistes à s’être inscrits aux journées nationales AMO qui ont lieu cette année à Bordeaux. Au cœur du programme, trois circuits de promenade du nord au sud en passant par les quais, destinés à remonter le temps jusqu’en 1996 aux prémices de la transformation urbaine de la métropole et découvrir les projets récents ou en devenir à Bordeaux à l’horizon 2030.

Depuis sa création, l’association Architectes et Maîtres d’Ouvrage (AMO) aujourd’hui présidée par Patrick Baggio a pour objectif de « promouvoir la qualité architecturale » en lien avec l’urbanisme et la notion de « durable ». Avec dix associations régionales, ses deux-mille membres se réunissent localement, une fois par mois à Bordeaux, et annuellement lors des Journées Nationales. Ensemble, ils appréhendent des modèles architecturaux, prennent note et donnent leur avis sur des chantiers en cours.

Lors des rencontres, les différents acteurs de la construction dialoguent sur leurs métiers respectifs, partagent leurs expériences de manière conviviale et donnent place au débat sur de grands sujets ou lors de visites « critiques » de projets. En interrogeant les difficultés dans chaque profession, dont le financement des projets, ainsi que leur évolution, les membres de l’association sont persuadés qu’ils arriveront tous ensemble à résoudre les problèmes et relever de nouveaux défis en faveur des habitants.

Ce rendez-vous à Bordeaux confère au large projet urbain initié sous Alain Juppé une certaine maturité visible dans le développement de trois axes en particulier qui feront l’objet de visites lors de ces trois journées nationales. Le circuit des quais va du miroir d’eau à la Cité du vin. Entre les deux, les 4,5 km de promenade rive gauche présentent une réussite probante du renouveau de la ville par la reconquête du fleuve, l’aménagement et la mise en valeur d’un patrimoine longtemps laissé en désuétude : les façades blondes, la place des Quinconces, le pittoresque des Chartrons, le Pont Chaban Delmas.

Au sud, AMO présentera l’immense projet Bordeaux Euratlantique autour de la gare Saint-Jean et du quartier Belcier qui devrait placer Bordeaux au rang de grande métropole européenne. La visite évoquera la construction du nouveau pont Simone de Beauvoir reliant le futur quartier d’affaires à la rive droite et l’Arena de Floirac, et plus loin le Parc aux Angéliques.

Quant au circuit nord, il se trace sur l’arc urbain du projet Bordeaux 2030 où se trouvent les projets de l’éco-quartier Ginko et les Bassins à Flots. Il sera question du passé commercial et industriel de la ville avec la réhabilitation de certaines zones comme la Bastide-Niel.

Les participants de ces journées sont également conviés aux côtés du public à découvrir l’exposition de la biennale d’architecture Agora au hangar 14.


www.amo.asso.fr