Trois start-ups récompensées pour leur projet d’éco-mobilité

Le 5 mai dernier, le Lisea Startup Contest dévoilait ses trois lauréats. Le concours était organisé par la fondation Lisea Carbone dédiée à l’environnement et à l’éco-mobilité. Les trois jeunes entreprises lauréates touchent la somme de 15.000 € pour une expérimentation de leur projet à Bordeaux.

La fondation Lisea Carbonne a été fondée par la société Lisea, concessionnaire de la Ligne Grande-Vitesse Tours-Bordeaux. Son objectif avec le Lisea Startup Contest, valoriser les solutions pour faciliter les déplacements des voyageurs sur les derniers kilomètres entre la gare et leur lieu de travail ou leur domicile. En plus de cette thématique du trajet courte distance, les projets devaient être assez élaborés pour pouvoir être mis en œuvre peu après à Bordeaux.

Près de cent dossiers ont été présentés aux jurés avec ce même objectif : permettre aux usagers de la LGV de voyager plus rapidement à leur arrivée comme leur départ de la gare de Bordeaux. Sur toutes les candidatures, vingt-six ont été retenues pour convaincre le jury.

Enfin, trois start-ups ont su faire la différence et voient leur projet financé à hauteur de 15.000 €. Le lancement de leurs expérimentations à Bordeaux est prévu le 2 juillet prochain, le jour-même de la mise en service de la LGV Océane. Elles s’achèvent à l’automne 2017.

Les trois jeunes sociétés viennent toutes trois d’Ile de France et proposent des services innovants bien ciblés.

Haiku propose un GPS connecté pour les cyclistes urbains. Le système GPS est en fait celui du smartphone relié à un boitier à fixer au guidon de n’importe quelle bicyclette. Le pack boitier et son application seront disponibles à la vente pour 129€ dès cet été. Le service pourrait également être proposé en location.

Oui-Hop fonctionne sur le principe d’un réseau de transports participatifs, le « court-voiturage » urbain. Ce covoiturage d’un nouveau genre devrait trouver des adeptes en ville et dans l’agglomération où il n’est finalement pas toujours évident de se passer de la voiture pour des courtes distances entre 1 et 25 km. Grâce à des bornes physiques et l’application Oui-Hop, piétons et conducteurs pourront se retrouver pour partager un itinéraire sans forcément partager les frais. Les voyageurs pourront s’abonner à hauteur de 2€ par mois pour un service illimité. Les chauffeurs seront quant à eux récompensés par des points cadeaux. Déjà 25.000 personnes utilisent Oui-hop en Ile-de-France et à Montréal !

Enfin, Tako, comme son nom l’évoque, est un service de taxi également fondé sur le principe du partage. L’application permet d’économiser sur le prix de la course en partageant sa banquette avec un autre voyageur dont on aura d’abord accepté le profil.

A lire -> http://bit.ly/2qlIQQo 


Visuel : Les 3 équipes gagnantes lors de la remise officielle des prix le vendredi 5 mai dans les bureaux Bordelais de LISEA © Samantha André