Home / Actualités  / L’actu insolite du jour : L’art du pizzaiolo napolitain entre au patrimoine de l’Unesco

L’actu insolite du jour : L’art du pizzaiolo napolitain entre au patrimoine de l’Unesco

pizzaiolo

[et_pb_section bb_built=”1″ admin_label=”section”][et_pb_row admin_label=”row”][et_pb_column type=”4_4″][et_pb_post_title admin_label=”Titre du poste” title=”on” meta=”off” author=”on” date=”on” categories=”on” comments=”on” featured_image=”off” featured_placement=”below” parallax_effect=”off” parallax_method=”on” text_orientation=”left” text_color=”dark” text_background=”off” text_bg_color=”rgba(255,255,255,0.9)” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid” /][et_pb_text admin_label=”Texte” background_layout=”light” text_orientation=”justified” use_border_color=”off” border_color=”#ffffff” border_style=”solid”]

Et oui, vous l’avez bien entendu, les pizzas italiennes sont entrées dans le patrimoine mondial de l’humanité ! Blanche, rouge, aux anchois, aux poivrons, à l’ananas, au Nutella, la pizza bon marché et la pizza haut de gamme s’adaptent à toutes les formes et sont tournées à toutes les sauces dans toutes les plus grandes villes du monde. Mais c’est à Naples qu’elle possède ses racines…

Confectionner une pizza est tout un art à Naples : les pizzaiuoli napolitani prennent leur tache très au sérieux puisque la pizza fait partie du patrimoine italien et notamment du patrimoine napolitain. Leur savoir-faire a été récompensé dans la nuit du 6 au 7 décembre 2017 par reconnaissance internationale. Le journal italien La Stampa remarque qu’il s’agit du 58ème “bien” italien reconnu par l’Unesco et le 9ème pour la région de Campanie.

Naples et ses commerçants ont montré leur enthousiasme le lendemain de la décision en ouvrant les pizzerias à 8 heures du matin et en commençant la distribution de pizzas accompagnée de performances de pizzaiolos acrobates dans les rues napolitaines !

Ce métier critiqué il y a plusieurs années, est désormais reconnu comme un art : l’art de créer un délice gustatif, olfactif et visuel.

Un plat qui était déjà entré dans l’histoire de la chanson napolitaine depuis le tub d’Aurelio Fierro en 1966 qui chantait :

“Je voulais t’offrir un diamant de 15 carats, quitte à le payer en plusieurs fois. Mais toi, tu voulais une pizza, avec de la tomate dessus. Une pizza et rien d’autre.”


Charlotte Brivio

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]