Home / Actualités  / TOP Chef 10 : “j’ai une team avec un profil extrêmement particulier cette année “, raconte Philippe Etchebest

TOP Chef 10 : “j’ai une team avec un profil extrêmement particulier cette année “, raconte Philippe Etchebest

 

Comme une envie d’entendre parler de cromesquis, d’admirer des ballottines bien exécutées, ou de saliver devant des assiettes dressées à la perfection ? Bonne nouvelle, Top Chef est de retour ! Le premier épisode de la saison 10 sera diffusé ce soir sur M6, à 21h00. L’occasion pour Philippe Etchebest, chef Bordelais étoilé, de livrer sa vision du métier et les valeurs qu’il souhaite véhiculer.

On va ouvrir une brasserie et dans son sous-sol une table de 10 couverts, devant la cuisine. Elle sera étoilée“, avait-il promis à ses proches. Quelques mois plus tard, c’était chose faite ! Un pari audacieux, et une première mondiale, qui illustre bien le tempérament du chef bordelais : un homme qui va au bout de ses idées. “Mon ambition est de faire passer un moment différent aux gens“. Les Bordelais qui se sont un jour attablés dans la cave de l’Opéra pourront confirmer la réussite du projet.

Et ce qu’il a accompli dans ses cuisines bordelaises, Philippe Etchebest entend bien le transmettre. Le chef avoue n’être au fourneaux du 4ème mur / LA table d’hôte que 60% du temps. Jonglant entre les tournages d’Objectif Top Chef, de Top Chef et de Cauchemar en cuisine, l’ancien meilleur ouvrier de France fait confiance à ses collaborateurs pour assurer les services le reste du temps. Même si le boss n’est jamais loin. En témoigne le grand écran face aux cuisines, qu’il utilise pour ses conversations skype ,”je leur fais un petit coucou avant le service quand je ne suis pas là”, confie-t-il. Et d’ajouter, “mais, même quand je suis présent en cuisine je ne fais rien“. Son rôle se limite, selon ses dires, à impulser l’idée première des recettes et à veiller aux résultats, “cuisiner je sais le faire, faire faire c’est compliqué. C’est ça mon job aujourd’hui. »

Une décennie de TOP CHEF

Les concours culinaires de M6 s’intègrent pleinement dans ce schéma. Dans les cuisines de ses établissements comme devant les cameras, il encourage les jeunes cuisiniers à se dépasser, “Top Chef, c’est l’excellence, c’est du haut niveau. On retrouve également tout ça dans Objectif Top Chef, mais avec une exigence en rapport avec l’expérience des candidats“. Une recette qui paye, manifestement. A ce jour, ils sont 4 à avoir décroché 1 ou 2 précieuses étoiles au guide Michelin, et 3 apprentis issus d’Objectif Top chef ont rejoint les cuisines bordelaises du chef.

Cette dixième édition sera à ce titre “très particulière“, tease-t-il “j’ai une team avec un profil extrêmement particulier, donc je change complément ma façon de faire“. S’il faudra attendre la diffusion des épisodes pour comprendre ces allusions, M6 a déjà communiqué quelques nouveautés de cette saison historique. Parmi elles, l’arrivée de Jean François Piège dans l’équipe des chefs de brigade et la participation de la crème de la gastronomie française, notamment Pierre Gagnaire, Yannick Alleno ou Alain Ducasse pour ne citer qu’eux.

« Je me retrouve dans chaque émission que je fais »

S’il pousse les jeunes chefs à l’excellence dans Top Chef, Philippe Etchebest épaule aussi les professionnels en difficulté dans son autre émission, Cauchemar en cuisine. Les deux versants d’un même métier. Mais « je me retrouve dans chaque émission que je fais“, assure-t-il.  Qu’importe si son arrivée chez les restaurateurs leur fait souvent l’effet d’une gifle, “ils regrettent de m’avoir fait venir en général“, s’amuse-t-il. Son aide leur est salutaire. M6 se targue ainsi de 76% de réussite à l’issue de son show télévisuel. Et pour cause, derrière l’émission, il y a l’envers du décor : un suivi de 6 mois d’une société de pilotage de l’entreprise Rivalis, qui fournit les outils de gestion et de comptabilité. “Je ne fais que le gros œuvre“, souligne modestement Philippe Etchebest, “Il y a une vie après l’émission“.