Home / Actualités  / Nicolas Florian en passe de succéder à Alain Juppé

Nicolas Florian en passe de succéder à Alain Juppé

 

Depuis 48h, la vie politique bordelaise est secouée par des rebondissements sans précédents. Mercredi, Alain Juppé annonçait qu’il quittait son poste de maire et de président de Bordeaux Métropole pour rejoindre le Conseil Constitutionnel. Hier soir, la soirée a encore été mouvementée à l’hôtel de ville. Virginie Calmels, l’une des adjointes du Maire qui aurait pu lui succéder a annoncé son départ de la vie politique, tandis que Nicolas Florian, grand favori, a été désigné par la majorité municipale pour prendre la place d’Alain Juppé jusqu’aux prochaines élections de mars 2020.

À Bordeaux, la vie politique (tout comme la vie tout court) était finalement assez calme. Depuis près de 25 ans, Alain Juppé était maire de la ville, et saluait en souriant les passants qu’il croisait dans la rue. Mais depuis mercredi, tout a basculé. Il a décidé « en 24h » de quitter son fauteuil de maire, lors d’une conférence de presse placée sous le signe de l’émotion.

Depuis cette annonce fracassante, les supputations vont bon train. Mais le nom du grand favori pour lui succéder était sur toutes les lèvres : Nicolas Florian, adjoint au maire en charge des Finances. Hier soir, le suspens a enfin été levé puisque Nicolas Florian a été désigné à « l’unanimité » par les élus de la majorité municipale pour succéder à Alain Juppé. Cette décision devrait être confirmée lors du prochain conseil municipal, et après l’audition d’Alain Juppé par la Commission des lois constitutionnelles de l’Assemblée la semaine prochaine, pour officialiser sa nomination au Conseil constitutionnel.

Mais qui est Nicolas Florian ?

Né à Marmande, Nicolas Florian est un pur produit du Sud Ouest. Conseiller municipal à Villenave d’Ornon pendant près de 20 ans, conseiller général entre 2001 et 2008, conseiller régional depuis 2010, sa carrière politique est riche. À 50 ans, l’adjoint d’Alain Juppé depuis 2014 est proche de celui-ci. Mais contrairement au maire de Bordeaux (c’est encore le cas jusqu’à son départ !), il est toujours fidèle au mouvement Les Républicains, qu’Alain Juppé a quitté début janvier.

Il est également élu à la région depuis 2010, et fait partie des piliers de la droite girondine. En 2010, il se présente aux législatives, alors qu’Alain Juppé avait décidé de ne plus le faire, et devient candidat dans la deuxième circonscription de Gironde. Il s’inclinera au 2e tour avec 41,56% des suffrages face à la socialiste Michèle Delaunay. En 2017, il retente sa chance dans la première circonscription, et est battu par la candidate LREM Dominique David.

Nicolas Florian est également proche de Valérie Pécresse et de son mouvement « Soyons Libres » crée en 2017.

Et maintenant ?

Alain Juppé restera Maire de Bordeaux jusqu’à son audition la semaine prochaine par la commission des lois de l’Assemblée nationale, puis sa prestation de serment. Dans les premiers jours de mars, le maire de Bordeaux devrait quitter sa fonction, pour laisser la place à son successeur.

Nicolas Florian reprendra le flambeau, mais jusqu’aux élections municipales, qui auront lieu en mars 2020. Cela laisse un an au nouveau Maire intérimaire pour faire ses preuves, et combler le coeur des bordelais.