Home / Actualités  / Lamborghini fait customiser une Huracàn par Anne Mondy

Lamborghini fait customiser une Huracàn par Anne Mondy

À l’occasion de l’ouverture de sa nouvelle concession bordelaise, la 5ème de France, la très prestigieuse marque automobile Lamborghini a demandé à l’artiste Anne Mondy, de redécorer l’une de ses voitures. Le résultat est à couper le souffle…

C’est une première mondiale. À l’occasion de l’inauguration de sa nouvelle concession bordelaise, un somptueux showroom basé à Merignac, Lamborghini a fait appel à la plasticienne Anne Mondy pour customiser l‘un de ses modèles phares : le Huracàn.

Le véhicule a ainsi été intégralement “PaperTorné” –  comprenez, recouvert de collages de papiers déchirés, par des motifs se rapportant aux thèmes et aux valeurs chers à la marque,” j’ai volontairement fait un mélange de couleurs flashy et de noir et blanc, afin de souligner, non seulement, la modernité, mais également le côté chic et élégant de la marque “, souligne l’artiste.

Anne Mondy, l’art en héritage

Ce nom ne vous est pas inconnu ? C’est normal. Anne Mondy n’est autre que la fille de l’acteur et metteur en scène Pierre Mondy, et d’Annie Fournier, une mannequin des années 60’s, à la beauté remarquable. “ Au delà de son métier, ma mère avait un vrai don de ses mains, même si elle n’a jamais eu suffisamment confiance en son art pour exposer“, explique Anne.

Riche d’une carrière de près de deux décennies dans l’accompagnement d’artistes sur la scène musicale ou sur les planches des théâtres, Anne décide finalement d’explorer sa propre voie créative en 2012. Un virage logique, pour celle qui compile depuis son plus jeune âge  pages de magazines, livres , images… bref , le papier sous toutes ses formes .

Cachée au début de sa vie d’artiste, derrière le nom de sa société” PaperTorn”, c’est finalement sous son nom qu’elle se fait une place dans le milieu très fermé de l’art contemporain.  Se jouant des règles et des modes, elle customise, via sa technique de collage, des appareils électroménagers, du mobilier urbain, mais aussi des meubles. Elle réalise également tableaux, reconnaissables entre mille ” lorsqu’on me commande une toile pour une personne, j’essaie d’utiliser des moyens détournés, des couleurs, ou des phrases, pour mettre en exergue certains traits de sa personnalité“, note la plasticienne.

Et c’est ce travail si particulier,  inspiré du pop art et de la culture urbaine, qui a séduit les équipes de Lamborghini. Sollicitée par la marque, elle signe, en janvier dernier, une oeuvre au dimension hors norme.