Home / Actualités  / Où en sont les grands chantiers de Bordeaux ?

Où en sont les grands chantiers de Bordeaux ?

Impossible de passer à côté des nombreux chantiers qui inondent Bordeaux dont la plupart devraient voir le jour courant 2019. Des gros travaux de réhabilitation à la mise en place du tramway, tour d’horizon des principaux chantiers en cours sur la métropole !

Le pont Simone-Veil : un chantier à l’arrêt

Le projet est d’envergure : un pont pour relier le quartier Belcier-Euratlantique aux plaines de Garonne à Floirac était en cours, et devait voir le jour en mai 2020, pour une mise en service à l’été 2020. Un marché attribué en juillet 2017 au Groupement d’entreprises Razel-Bec (mandataire), ETPO, Fayat TP, SEFI-Intrafor, Baudin-Châteauneuf et Barbot CM, d’un montant de 70 M€.

Mais depuis quelques mois, le chantier est à l’arrêt. En cause, le désaccord opposant Bordeaux Métropole et le groupe Fayat en charge des travaux sur la réalisation des batardeaux dans la Garonne. Ces fameux “batardeaux” sont des enceintes de travail en palplanches qui permettent de construire les piles du pont. Un coût supplémentaire est demandé à la région, qui a refusé. Depuis, le gros des travaux est à l’arrêt, seuls certains petits travaux sont encore en cours. Mais le pont ne devrait désormais voir le jour qu’en 2023.

Projet du pont Simon Veil, © AXYZ

Gambetta : une « place-jardin » à l’été 2020

Des travaux d’envergure ont débuté en octobre, et devraient s’achever en 2020. La place Gambetta va connaître une nouvelle jeunesse, avec la création d’un audacieux espace de vie, dont une partie sera fermée à la circulation pour rendre aux piétons tout leur espace. Un projet confié au groupement West 8 : architectes, paysagistes, bureau d’études techniques voirie et réseaux, et concepteur lumière lyonnais sont à l’oeuvre pour réhabiliter ce haut lieu public.

Projet de la place Gambetta © West8

« Le parti-pris de ce projet est d’instaurer un dialogue entre les façades XVIIIe et le paysage pittoresque d’un jardin à l’anglaise » d’après la métropole, en charge du pilotage. Pour ce faire, le plus gros des travaux a débuté en novembre, avec l’abattage de 8 marronniers (65 arbres sont prévus dans la réalisation future), et la circulation est, depuis peu, modifiée dans ce secteur. Jusqu’au 5 juin, la circulation se fait à double sens par l’est et le nord de la place avec la réalisation d’un micro-giratoire à l’entrée du cours Georges Clemenceau. Place Gambetta côté est, la circulation est fermée à l’ouest.

Pour le tramway, la place Tourny fait peau neuve

Dans le cadre des travaux de la ligne D du tramway, la place Tourny est en plein réaménagement. Ce tramway D sera d’ailleurs inauguré fin 2019 pour le tronçon allant jusqu’au Bouscat. 

L’idée de ces travaux lancés à l’été 2018 est de revoir la circulation de la place qui fonctionnera en carrefour giratoire, d’offrir une zone dédiée aux vélos et piétons, et de « recomposer l’espace publique sur la base d’une nouvelle organisation des déplacements en gommant le caractère routier de la place ». Les principaux matériaux utilisés pour les espaces piétons seront le granit,  le calcaire et la cale céramique bordelaise, tandis que la voirie sera revêtue de pavés en liant hydraulique.

Le chantier de cette place emblématique du trafic devrait s’achever en septembre 2019.

Projet de la Place Tourny à Bordeaux (c) AXYZ

Rénovation de la place Nansouty

Encore un chantier qui a débuté à l’été 2018, une année chargée en termes de réhabilitation de la ville. À Nansouty, un aménagement d’envergure est également prévu, avec la création d’une promenade devant les commerces, et l’installation de verdure pour redonner de la fraîcheur au quartier.

Un bassin de rétention des eaux pluviales a été mis en place, suite aux inondations de juillet 2013 pour protéger la place Nansouty et les rues adjacentes du risque d’inondation. D’après la métropole, « ce bassin, désormais construit sous la place, mesure 15 m de diamètre et 20 m de profondeur soit l’équivalent d’un immeuble de 6 étages. Il est capable de stocker plus de 2 600m3 d’eau, autant qu’une piscine olympique. Les eaux de pluie seront ensuite redirigées vers la station d’épuration Clos-de-Hilde à Bègles ».

Cette nouvelle place devrait voir le jour au deuxième trimestre 2019. Les travaux ont, contre toute attente, avancés rapidement, et même si la circulation est toujours modifiée, tout est mis en oeuvre pour ne pas gêner les riverains et l’activité des commerçants.

Projet de la nouvelle place Nansouty à Bordeaux © Graziella-Barsacq

La fin d’année 2019 devrait voir apparaître de magnifiques réhabilitations au coeur de la métropole. En attendant, riverains et commerçants devront user de patience avant de voir leurs quartiers métamorphosés.