Home / Actualités  / L’appel lancé pour reconstruire Notre-Dame de Paris

L’appel lancé pour reconstruire Notre-Dame de Paris

Hier soir vers 18h50, un incendie s’est déclaré dans les combles de Notre-Dame de Paris. Le feu s’est rapidement propagé, engendrant de graves dommages comme la chute de la flèche de la cathédrale. Le pays tout entier est sous le choc de voir ce symbole de notre patrimoine ravagé; plusieurs associations et citoyens ont lancé des cagnottes participatives pour soutenir sa reconstruction.

Un violent incendie difficile à maîtriser

C’est avec effroi que le monde entier a découvert les premières images de la cathédrale Notre-Dame de Paris sous les flammes. Si l’origine de l’incendie reste encore à prouver – une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris – il semblerait que le feu ai débuté dans les combles, actuellement en travaux. La piste accidentelle est pour l’heure privilégiée.

L’incendie s’est rapidement propagé sur le toit, et peu avant 20h, la symbolique flèche de l’édifice s’est effondrée. Ce sont ensuite les tours qui ont été touchées, mais grâce au travail acharné de plus de 400 pompiers et 18 lances contre les flammes présents sur place, aux alentours de 23h, la structure du bâtiment était hors de danger.

C’est finalement à 3h30 du matin que l’incendie est maîtrisé. L’heure est désormais à l’état des lieux des dégâts, et aux projets de reconstruction pour la cathédrale construite en 1163, qui a été le témoin de l’Histoire : du sacre de Napoléon 1er, des funérailles de plusieurs présidents comme Adolphe Thiers ou Paul Doumer, ou encore des cérémonies funéraires dédiées à Charles de Gaulle, Georges Pompidou ou encore François Mitterrand. En 1944, lors de la libération de Paris, un Magnificat est chanté sous ses voûtes.

Des cagnottes pour soutenir sa reconstruction

Rapidement, dans la soirée, plusieurs cagnottes participatives ont été lancées pour soutenir la reconstruction de Notre-Dame. Le président de la République s’est exprimé sur le parvis de la cathédrale, annonçant la mise en place d’une souscription pour la rebâtir dès ce mardi.

A Bordeaux, le maire Nicolas Florian a annoncé dans un communiqué ce mardi sa volonté d’associer les forces de la Ville à la reconstruction de la cathédrale « Maire d’une ville riche d’un patrimoine comptant de nombreux bâtiments remarquables, Nicolas Florian, ému par les conséquences de l’incendie qui a en partie ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, proposera au conseil municipal de s’associer à la souscription de solidarité des communes de France lancée pour aider au redressement de l’édifice. »

Si plusieurs internautes ont lancé des cagnottes sur des sites comme LePotCommun ou Leetchi, il est demandé à ceux qui souhaitent participer la plus grande vigilance. En effet, aucune garantie ne permet de connaître la finalité des fonds envoyés.

Ainsi, la Fondation du Patrimoine a lancé ce mardi une collecte officielle pour soutenir les futurs travaux de la cathédrale, à retrouver ici. 6438 euros ont déjà été récoltés.

Le site Dartagnans, spécialisé dans les campagnes de financement participatif pour le patrimoine, l’art et la culture, a récolté plus de 31 879 euros au lendemain de l’incendie.

Enfin, plusieurs mécènes ont déjà élevés leur voix. Artemis, la société d’investissement de la famille Pinault va débloquer 100 millions d’euros, tandis que LVMH et la famille Arnault ont annoncé un don de 200 millions d’euros pour participer « à la reconstruction de cette extraordinaire cathédrale, symbole de la France, de son patrimoine et de son unité » d’après un communiqué à l’Agence France-Pesse ce mardi matin.

L’Unesco a proposé de coordonner les dons en provenance de l’étranger. La French Heritage Society installée à New York pour la préservation des trésors architecturaux et culturels français a lancé une cagnotte pour collecter des fonds.