Home / Actualités  / La MECA dévoile une vaste scène dédiée au spectacle vivant

La MECA dévoile une vaste scène dédiée au spectacle vivant

2 mois avant l’inauguration officielle de l’édifice, la région dévoile les contours du nouvel espace de résidence de la MECA dédié aux spectacles vivants.

Tous les regards sont tournés vers elle. La MECA (Maison de l’économie Créative et de la Culture de la Région Nouvelle-Aquitaine), immense arche d’aluminium et de béton, ouvrira ses portes au public à la fin du mois de juin prochain. Enfin ! Doivent penser les Bordelais qui ont scruté avec attention chaque étape de sa construction depuis 2016.

A l’intérieur, la surprise sera de taille, à l’image des proportions de la bâtisse (37 mètres de haut, 120 mètres de long, et 18 000 m2 déployés sur 6 niveaux, tout de même). Le bâtiment s’organise autour d’un espace public, au rez-de-chaussée : une « chambre urbaine », spécialement imaginée pour accueillir une promenade accessible au public 24 heures sur 24. Équipé d’un miroir incliné, ce parvis offre un angle de vue sur l’agora située en contrebas. Autre prouesse architecturale : la terrasse de 850 mètres, au 5e étage. Une esplanade à disposition gratuite du public, offrant un panorama sur la ville, le fleuve et les quais, à nouveau accessibles aux piétons.

Des aménagements dédiés aux spectacles vivants

A 2 mois, quasiment jour pour jour, de son inauguration officielle, La MECA vient de clore une étape clé de son chantier : l’équipement de la cage de scène et l’installation de l’agence régionale dédiée au spectacle vivant. Cette partie du bâtiment, offrira à L’OARA, (l’office artistique de la région Aquitaine),  “des espaces adaptés aux nécessités techniques et aux exigences de la création du XXIème siècle”, explique ce jour, le communiqué de la région.

Avec une surface de 360m² au sol (extensible à 700m² exploitables une fois les gradins rétractés), 20 mètres de hauteur et une jauge de 252 places assises ce nouveau lieu de diffusion sera modulable à souhait, permettant d’accueillir des résidences de cirque, danse, théâtre, musique, arts de la rue…

Un espace ouvert à l’année

Il est prévu que l’espace soit occupé par des artistes toute l’année, pour des résidences de trois semaines quand les scènes de théâtre sont mobilisées par la programmation de spectacles. « C’est quasi unique en France et en Europe »« Les résidents seront rémunérés et ceux qui ne sont pas domiciliés en Gironde auront leurs déplacements et hébergements pris en charge », s’enthousisame Joël Brouch, Directeur de l’OARA.