Home / Actualités  / Prune Nourry et ses « Daughters » au château Malromé

Prune Nourry et ses « Daughters » au château Malromé

prune nourry

Le Château Malromé accueille en ses murs, pour 6 mois, une vingtaine de sculptures de Prune Nourry qui toutes racontent l’ histoire d’une préférence masculine.

 

Née en 1985 à Paris, Prune Nourry est une artiste multidisciplinaire installée à New-york. Ses œuvres nous alertent sur le déficit de femmes en Asie, notamment en Chine et en Inde, où l’utilisation de ces nouvelles technologies – en premier lieu l’échographie permettant de déterminer le sexe du foetus – est détournée à des fins de sélection. À ce titre, les projets réalisés par l’artiste au sein même des sociétés concernées, avec les séries Holy Daughters, Holy River, ou Terracotta Daughters, ont pour fonction d’ouvrir les consciences mais sont aussi marquées par une hybridité contagieuse, des filles-vaches aux écolières-soldates.Les propriétaires du Château, Amélie et Mélanie Huynh sont deux sœurs d’origine franco-chinoise ; elles sont aussi mères et ont été touchées par les œuvres résolument incarnées de cette artiste humaniste.

 

Précédemment exposées du printemps à l’automne 2017 au musée Guimet (Paris), lorsque l’artiste s’est vu offrir l’intégralité des espaces du musée pour déployer ses œuvres, ces sculptures trouvent à Malromé, dans une scénographie inédite de Benjamin Gabrié, de nouveaux échos.

 

 

Daughters ©Zachary_Bako

 


Du 29 juin au 29 septembre 2019
Prolongation de l’œuvre « La destruction n’est pas une fin en soi » dans la cour du Château Du 1er octobre au 10 novembre 2019

Château Malromé, demeure familiale de Toulouse Lautrec
33490 Saint-André du Bois