Home / Actualités  / Océan : comment éviter les accidents ?

Océan : comment éviter les accidents ?

accidents plage

La saison estivale, propice aux bains de mer, est aussi celle de tristes records. L’été dernier, 121 décès par noyades furent à déplorer entre le 1er juin et le 5 juillet en France, selon l’Agence Sanitaire de Santé publique. Mais pas de raison de paniquer, pour que nos sessions plages se déroulent sans encombre, il suffit d’observer quelques règles élémentaires. Explications d’un maître nageur sauveteur de la plage des Casernes (Landes).

Quels sont les grands dangers qui viennent de l’océan selon vous ?

Ils sont de plusieurs types. Les baïnes, très fréquentes dans nos régions, apparaissent lorsque les cuvettes d’eau creusées entre les bancs de sable et la plage sont recouvertes par la marée. L’eau s’échappe alors, générant un courant fort qui entraîne les baigneurs vers le large.

 

Mais le danger vient aussi des vagues, notamment à marée haute. Celles qui cassent sur le sable. On les appelle les short break. Elles peuvent être très violentes et surprendre les marcheurs en bord de plage.

Comment les éviter ?

La première recommandation reste évidemment de se baigner dans les zones surveillées par les MNS, circonscrites par deux drapeaux bleus. Si vous souhaitez vous aventurer hors de ces zones, n’hésitez pas à regarder préalablement les horaires de marée.

 

Autre connaissance indispensable : apprenez à repérer les baïnes ! Ces lieux de fort courant se situent dans l’aire où il n’y a pas de vague, donc pas de mousse. Et si toutefois vous étiez pris dans l’un de ces courants, surtout ne tentez pas de nager. Laissez-vous dériver, avant de revenir sur le bord avec les vagues.

Source : blog.surf-prevention.com

Enfin, évitez absolument de vous baigner là où se trouvent les surfeurs ! Peu repérable en mer, vous risquez de vous prendre une planche dans la tête.

Y a-t-il des animaux marins dont il faut se méfier ?

Les méduses évidemment, qui sont généralement signalées au poste MNS. Mais on constate aussi la présence de vives, ces poissons qui ont la particularité de s’enfouir dans le sable. Ils sont sans danger pour l’homme, mais leurs piqûres sont extrêmement douloureuses. Comment les repérer ? … On ne peut pas.