Home / Actualités  / Aujourd’hui, nous avons consommé les ressources de la planète pour l’année 2019

Aujourd’hui, nous avons consommé les ressources de la planète pour l’année 2019

Ce lundi 29 juillet, nous aurions atteint le “jour du dépassement” : les ressources de la planète pour l’année 2019 seraient épuisées d’après Global Footprint Network, groupe de réflexion d’experts indépendants. 

 

Ce think tank a étudié les modes de consommation des différents pays du monde, et rendu un rapport alarmant. Depuis aujourd’hui, l’humanité vit à crédit, “la date la plus précoce jamais enregistrée” d’après son communiqué.

Une humanité à crédit

Selon le collectif d’experts, aujourd’hui, “l’humanité aura consommé autant de ressources naturelles que ce que la Terre peut renouveler durant l’année entière”, bien plus que la nature ne peut nous offrir sur une année entière.

 

Le rapport, réalisé par Global Footprint Network, l’organisme de recherche international qui a développé l’indicateur de l’Empreinte Écologique, est alarmant. Ce “jour du dépassement” intervient deux mois plus tôt qu’il y a 20 ans. Le communiqué ajoute “l’humanité utilise actuellement les ressources écologiques 1,75 fois plus vite que les écosystèmes ne peuvent régénérer. On dit que l’humanité consomme 1,75 planètes Terre. Ce « dépassement » est possible dans la mesure où nous grignotons le capital naturel de notre planète, amenuisant d’autant sa capacité régénérative future.” Ce constat est fait par le biais de notre consommation excessive en matière de déforestation, “érosion des sols, appauvrissement de la biodiversité, ou encore accumulation de carbone dans l’atmosphère liée au changement climatique et à l’intensification des événements météorologiques extrêmes.”

 

Afin de contrer cette accélération du grignotage massif de nos ressources, Global Footprint Network préconise de “reporter la date du Jour du Dépassement Mondial de 5 jours par an.” Cela “permettrait à l’humanité d’atteindre la compatibilité avec la Terre avant 2050. Les solutions #MoveTheDate sont disponibles et financièrement avantageuses. Des opportunités de taille se bousculent dans cinq domaines clés : les villes, l’énergie, l’alimentation, la population et la nature. Par exemple, une réduction de 50% des émissions de CO2 provenant de la combustion d’énergies fossiles permettrait de repousser la date du Jour du Dépassement Mondial de 93 jours.”

Calculer son empreinte écologique

Le site Global Footprint Network propose, par le biais d’un outil ludique, de calculer son empreinte écologique. A travers un questionnaire personnalisé, l’interface passe au crible vos modes de consommations : lieu d’habitation, alimentation, déplacements, déchets…. Des questions simples sont posées, afin d’étudier de près votre propre consommation carbone.

 

A l’issue du questionnaire, des solutions sont proposées pour limiter son empreinte environnementale. Des conseils et challenges à adopter, pour tenter d’ajuster ses modes de consommation.

 

Et vous, quelle est votre empreinte carbone ?