Home / Actualités  / 2 jours de musique électronique au pied de la MECA

2 jours de musique électronique au pied de la MECA

A l’occasion des Journées du Patrimoine, les 21 et 22 septembre, 25 artistes issus de 12 collectifs bordelais se relaieront derrière les platines, sur le parvis de la MECA lors d’un événement baptisé ” journées électroniques”.

 

C’est un événement inédit à bien des égards qui se prépare dans le quartier Euratlantique flambant neuf.

 

Original de par son emplacement – il inaugure en musique le parvis de notre sacro-sainte MECA – “les journées électroniques” sont également le premier rendez-vous public de la FIMEB, la Fédération Inter-associative des Musiques Électroniques de Bordeaux .

Les collectifs s’unissent

Cette structure née il y a tout juste un an, regroupe pas moins 12 acteurs qui font vivre au quotidien la scène électronique locale. Ce “réseau d’entraide” qui fédère des entités déjà connues – comme TPLT, L’Orangeade ou BOA – ou plus confidentielles – à l’image d’Amplitudes, Eclipse collective ou SUPER Daronne – ambitionne ainsi de promouvoir d’une seule voix un style musical qui a tant peiné à trouver sa place dans la “Belle Endormie”.
L’idée du réseau c’est avant tout d’échanger sur les problématiques de production que nous rencontrons, de mutualiser nos contacts, et de partager nos agendas afin de ne pas se court-circuiter sur nos différents événements“, précise Camille Cabiro, co-fondactrice de Bordeaux Open Air.

A la rencontre du public

Si la vocation première de la FIMEB n’est pas l’événementiel, ses membres ont néanmoins profité des Journées du Patrimoine, pour mettre sur pied deux journées festives au pied de l’arche culturelle. Chaque collectif y sera représenté, offrant ainsi au public bordelais l’occasion de venir à leur rencontre.

 

 

Mais les journées électroniques seront aussi l’occasion de faire profiter au public de leur savoir faire musical, avec 25 artistes venus des 12 collectifs qui se relaieront derrière les platines 2 jours durant. Le tout accompagné de foodtrucks pour manger sur le pouce, ou de grandes tablées déployées en bord de Garonne afin de partager  les agapes dominicales dans une ambiance festive.


Plus d’infos