Home / Actualités  / Le métro pourrait-il voir le jour à Bordeaux ?

Le métro pourrait-il voir le jour à Bordeaux ?

Ce lundi 9 septembre, Bordeaux Métropole a fait sa grande rentrée. L’occasion, pour son président Patrick Bobet, de revenir sur le projet de métro, actuellement à l’étude. 

 

Au coeur des sujets de rentrée, les questions de mobilité, qui sont encore problématiques dans la métropole. Et bien sur, celui du métro, déjà évoqué, qui pourrait remédier à des difficultés de circulation. “Il a fait l’objet d’une étude approfondie et solide. Il sera discuté en bureau de Bordeaux Métropole en novembre” a expliqué Patrick Bobet.

Trois points positifs

Pour revenir sur l’hypothèse d’un métro, le président de la métropole a développé à son sens trois points positifs qui pourrait permettre au projet de voir le jour. Tout d’abord, le chantier est “réalisable, passer sous la Garonne, on sait faire” a expliqué Patrick Bobet. La métropole a les compétences pour réaliser un projet de cette ampleur.

 

En second lieu, la pertinence du métro ne serait plus à démonter. La saturation actuelle des lignes de tram rend indispensable la mise en place d’une solution alternative de transports dans la métropole. Le président verrait pour l’heure une ligne principale, qui irait de l’Aréna au parc des expositions, en passant par la gare, la place de la Victoire et la cité administrative.

Enfin, le projet aurait une VAN (valeur actualisée nette, c’est à dire une rentabilité) très positive.

Deux points négatifs

Mais il y a un mais. Deux même. Le premier, le coût non négligeable du projet, fixé “autour de 1,4 milliards d’euros” a annoncé Patrick Bobet. Et d’ajouter “si il s’agissait de 500 000 euros, nous n’hésiterions pas”, mais le coût élevé du projet nécessite une réflexion approfondie.

 

Enfin, le président de la métropole a également évoqué l’impact des travaux, “une entreprise colossale à chaque arrêt” et pas uniquement en souterrain. Ceux-ci pourraient handicaper la ville le temps de sa réalisation.

 

 

 

 

Etiquettes