Home / Actualités  / Top 3 des expos de la rentrée

Top 3 des expos de la rentrée

Si l’été a été marqué par de nombreuses expositions dans la métropole dans le cadre de la saison culturelle Liberté!, la programmation n’a pas dit son dernier mot. En cette rentrée, plusieurs évènements pourront ravir votre curiosité culturelle, voici notre top 3.

Il est une fois dans l’Ouest pour découvrir la MECA

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de mettre les pieds à la Maison de l’économie créative et de la culture en Nouvelle-Aquitaine, l’occasion vous est donnée à travers l’exposition du FRAC. Il est une fois dans l’Ouest propose une exposition à plusieurs mains. L’exposition invite plus d’une centaine d’artistes, tous issus de l’ouest de la France. Une façon de mettre en lumière une scène artistique foisonnante, au cœur de l’étage savamment orchestré du Frac entre les murs du nouveau lieu culturel. De l’espace, des œuvres imposantes de tout ordre artistique, la part belle est donnée à l’art dans tous ses états. Et pour finir le parcours, le public est invité à découvrir la terrasse panoramique de la MECA, qui offre une vue splendide sur Bordeaux.

 

 

Jusqu’au 9 novembre 2019
54 Quai de Paludate, Bordeaux

Rouge, la nuit n’en finit plus à l’Institut Bernard Magrez

Le titre de l’exposition est à l’image du travail de l’artiste : sensible et délicat. Pour cette exposition de rentrée, l’Institut Bernard Magrez a choisi d’exposer pour la première fois les œuvres d’une artiste en résidence. Initié en mai 2019, une résidence réservée aux Street Artistes a en effet été mise en place au sein du château Labotierre. L’artiste Rouge tente de cerner à travers ses œuvres les rapports mouvants entre le corps social, politique, et le corps intime. Engagée dans le tissu du monde, Rouge travaille depuis ses débuts par collage ou fresque dans l’espace public. Ici les corps se tassent, forgés dans l’épaisseur d’une matière qui multiplie subtilement les touches. Et c’est réussi !

 

 

Jusqu’au 3 novembre 2019
16 Rue de Tivoli, Bordeaux

Le CAPC à l’heure des Journées Européennes du Patrimoine

Ce week-end, Bordeaux s’animera pour les Journées du Patrimoine et le CAPC ne fera pas d’exception. Pour ces Journées autour du thème du divertissement, le CAPC propose de vivre à l’heure des « sans-culottides ». Les 21 et 22 septembre correspondent en effet précisément aux dates de ces jours festivaliers (dit aussi « complémentaires ») concluant l’année révolutionnaire, et refermant ce calendrier républicain qui est au centre de l’exposition que propose actuellement Ruth Ewan dans la nef du CAPC, jusqu’au 22 septembre. Au programme, deux jours de réjouissances et de surprises dans tous les espaces du musée, et pour tous les publics : spectacles (avec l’avaleuse de sabres MisSaBlue, la compagnie de danse Ussé Iné…), attractions festives et cathartiques, contes, ateliers, visites guidées… et, en clôture, un grand bal animé par Sourdurent, détonante déclinaison en format quatuor du projet solo Sourdure d’Ernest Bergez.

 

 

7 Rue Ferrere, Bordeaux