Home / Actualités  / A Mérignac, bientôt un poulailler collectif

A Mérignac, bientôt un poulailler collectif

Pour la première édition du budget participatif, les Mérignacais ont retenu 11 projets en juin dernier. Parmi eux, le projet de poulailler collectif, qui devrait voir le jour d’ici peu dans le quartier de la médiathèque, à proximité du centre social du Burck. 

 

Porté par trois personnes, ce poulailler collectif s’est associé à l’association Tournesol, centre social et culturel dont l’objectif prioritaire est la participation des habitants, l’éducation, l’expression culturelle, les solidarités, et prévenir ou réduire les exclusions. Si la localisation du poulailler n’est pour l’heure pas encore complètement définie, il sera installé à proximité de la structure. Les bénévoles recrutés, l’organisation et surtout la charte du projet sont en cours de réalisation, avec les détails de son utilisation.

Une demande de cohésion sociale et environnementale

Trois personnes ont proposé ce projet de poulailler collectif pour Mérignac. L’objectif pour les trois porteurs de projet, “créer du lien social entre voisins, soutenir le développement durable, avec une gestion vertueuse des déchets, et une fonction pédagogique pour les jeunes Mérignacais” explique Alizé de la Monneraye, chargée de Mission Démocratie Locale au sein de la mairie de Mérignac. L’équipe de bénévoles pratiquement finalisée grâce à un appel qui a récolté un nombre impressionnant de candidatures, reste désormais à lancer la charte du projet. “Ils doivent se mettre d’accord sur le format du poulailler, où iront les oeufs, comment sera-t-il aménagé, comment s’en occuper… Puis la charte sera votée au conseil municipal” ajoute Alizé de la Monneraye. Enfin, le collectif obtiendra le soutien du centre social pour la gestion du poulailler.

11 projets retenus

Parmi les 11 projets retenus pour ce projet de budget participatif, le poulailler est l’un des derniers à voir le jour. Tous sont en place, ou en train d’être finalisés. A l’image des stations de réparation/gonflage de vélos réparties dans Mérignac, du frigo partagé installé dans la maison des associations, qui sera opérationnel dès le mois de mars, des jeux pour enfants handicapés mis en place dans le parc du Vivier, ou encore des ruches qui doivent voir le jour. Pour ce dernier projet, l’apiculteur a été trouvé, une sensibilisation aura lieu ce samedi 22 mars sur le marché de la commune, et les ruches opérationnelles dès le printemps. Le miel issu de la production sera distribué aux Mérignacais.