Home / Actualités  / Confinement et violences intra familiales : les avocats bordelais se mobilisent

Confinement et violences intra familiales : les avocats bordelais se mobilisent

Le confinement a de lourdes conséquences sur les violences intra familiales. Sur le plan national, elles ont augmenté de 36%. Quant aux numéros d’urgences, ils sont moins sollicités, ce qui inquiète les associations de défense des femmes victimes de violences. Pour leur venir en aide, plusieurs numéros existent, et les avocats de Bordeaux proposent également leur aide gratuitement.

 

Le 26 mars dernier, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner annonçait un dispositif pour lutter contre l’augmentation de ces violences, avec l’aide de l’ordre des pharmaciens. Les pharmacies pourraient en effet, le temps du confinement, être un refuge pour les femmes violentées : grâce à un code donné par la victime, l’officine se charge ensuite de contacter les forces de l’ordre. En Gironde, plusieurs mesures sont également spécifiques au département.

 

Le barreau de Bordeaux mobilisé

A partir de ce 3 avril, les avocats bordelais proposent un service d’urgence gratuit pour conseiller et accompagner les victimes de violences intra familiales. Il s’agit du 05 57 77 40 71. Les avocats sont volontaires, et répondront Non Stop de 6 à 18h et de 18h à 6h – 7 jours / 7.

 

Les autres numéros à connaître :

 

Dans l’urgence :
– 17 : Brigade de Gendarmerie – Commissariat de Police
– 15 : Service des urgences
– Si vous êtes victime de violences et que vous ne pouvez pas appeler pour demander du secours depuis le confinement, envoyez un texto à la police au 114

 

Pour en parler ou s’informer
– 3919 : Numéro d’appel national (anonyme et gratuit)
– 05 56 40 93 66 : APAFED (Association Pour l’Accueil des Femmes En Difficulté) Bordeaux – Centre d’accueil et d’écoute de jour
– 05 56 51 30 95 : Maison des Femmes de Bordeaux

 

Pour retrouver l’ensemble des informations, faire un signalement en ligne ou dialoguer avec les forces de l’ordre en ligne : https://arretonslesviolences.gouv.fr/