Home / Actualités  / Quels sont les grands projets mobilité de Bordeaux Métropole ?

Quels sont les grands projets mobilité de Bordeaux Métropole ?

La mobilité est l’un des point noirs de la métropole bordelaise. Pour tenter d’y remédier, plusieurs projets sont en cours de réalisation. Parmi les plus marquants, le pont Simon Veil, le RER métropolitain entre Libourne et Arcachon, et le Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Tour d’horizon de ces projets. 

 

Ces trois projets ont été ralentis par plusieurs facteurs, souvent juridiques ou financiers. Mais bonne nouvelle, ils devraient bientôt voir le jour, afin de désengorger la 3e ville la plus embouteillée de France, selon le classement publié en 2019 par l’entreprise de GPS TomTom.

Le Pont Simone Veil en 2024

Après de nombreux rebondissements, les travaux du pont vont reprendre dès le mois de janvier prochain. Le marché vient d’être réattribué “au Groupement d’entreprises Bouygues TP Régions France et son co-traitant Profond pour un montant d’environ 47, 2M€” indique Bordeaux Métropole.

 

 

Comme l’ajoute la collectivité, “lieu de vie, résolument novateur, ce 6 ème pont servira de lien entre les rives et ses habitants. L’originalité du projet résulte, en effet, de la création d’un espace public majeur, sorte de plate -forme urbaine qui s’étendra au-dessus de la Garonne- grâce à un élargissement de plus de 20m de l’espace affecté aux piétons et deux roues- permettant ainsi les déambulations urbaines. Il accueillera également une voie par sens dédiée à un transport en commun en site propre, deux voies par sens affectées aux véhicules légers et aux poids lourds et une piste cyclable bidirectionnelle.

 

La durée du marché est de 34 mois. Les travaux démarreront en janvier 2021 pour une mise en service qui reste envisagée début 2024.

Le RER métropolitain entre Libourne et Arcachon

Depuis le 13 décembre, la liaison ferroviaire reliant Libourne à Arcachon se fait sans changement à Bordeaux.

 

C’est une grande première, car cette ligne est la première diamétralisation (faire rouler un seul train en supprimant un terminus central) mise en place par la SNCF dans le cadre du grand projet de RER métropolitain. La finalité du projet sera articulé sur 200 km autour de Bordeaux, Arcachon, Libourne, Langon, Saint-Mariens et Le Verdon, dans 48 gares.

 

Cerise sur le gateau, depuis ce 13 décembre, 43 TER seront proposés en plus par semaine, dont trois trains de plus par jour sur Bordeaux-Arcachon, quatre de plus par jour sur Bordeaux-Libourne et deux de plus par jour sur Bordeaux-Libourne (avec desserte étendue de 6 à 23 heures le vendredi).

Des Bus à haut niveau de service

Egalement appelé “Busway” ou “Trambus”, ce moyen de transport promet plus de performances (vitesse, régularité, confort, services associés), une dépense maitrisée (le coût est inférieur au tramway) et un matériel plus propre, 100% électrique. Soutenus notamment par les élus métropolitains écologistes, ces bus sont toujours en pourparlers pour relier Saint-Aubin-de-Médoc à Bordeaux (en passant par Mérignac, Eysines, Le Haillan, Saint-Médard-en-Jalles et le Taillan-Médoc). Après plusieurs revers juridiques, le dernier communiqué en date indique que Bordeaux Métropole « devrait adopter la déclaration de projet très prochainement ». La mise en service de ce mode de transport est attendue au premier semestre 2024.