Home / Actualités  / Bordeaux Métropole recherche un agriculteur locataire !

Bordeaux Métropole recherche un agriculteur locataire !

Bordeaux Métropole a lancé un recrutement pour le moins incongru : celui d’un agriculteur, pour son site des « marais d’Olives » à Parempuyre. Un bail agricole environnemental d’une durée de 9 ans renouvelable, à saisir au plus vite ! 

 

Le « marais d’Olives », dont Bordeaux Métropole est propriétaire, est un site naturel et agricole d’environ 90 ha formé d’anciennes terres céréalières faisant l’objet d’une restauration écologique. 

Le périmètre abrite actuellement une prairie pour de l’élevage extensif bovin, un « marais pédagogique » comprenant un sentier de découverte de la nature et une partie non encore valorisée, comprenant les terrains agricoles (4,03 ha) et le bâtiment (environ 400 m²) objets de l’AMI (Appel à Manifestation d’Intérêt). 

Des dossiers de candidature à remplir avant le 30 juin 2021 !

Dans le cadre de sa politique agricole et alimentaire, Bordeaux Métropole souhaite mettre à disposition ce foncier à un.e porteur.se de projet agricole, idéalement dans le but d’y développer une nouvelle activité, ou sinon pour consolider une exploitation déjà existante.

 

Les modalités de location se feront par un bail agricole environnemental d’une durée de 9 ans renouvelable. Les projets proposés devront être en adéquation avec la nature du site, les différents usages environnants (passage du sentier pédagogique, zone périurbaine, etc.) et les enjeux agricoles portés par Bordeaux Métropole (respect de l’environnement, agriculture bio, filière courte, projet durable…).

 

Des visites sur site auront lieu les vendredis 28 mai et 4 juin. Les dossiers de candidature sont à transmettre, au format numérique uniquement, avant le mercredi 30 juin 2021 à la direction de la Nature de Bordeaux Métropole. Le détail de l’annonce est à retrouver sur le site internet de Bordeaux Métropole :

Bordeaux Métropole cherche agriculteur ou agricultrice – Bordeaux Métropole (bordeaux-metropole.fr)

 

Alors, à vos candidatures !