Home / Actualités  / 52,7 millions d’euros de fonds européens pour de nouveaux projets en Nouvelle-Aquitaine

52,7 millions d’euros de fonds européens pour de nouveaux projets en Nouvelle-Aquitaine

fonds européens

Les fonds européens pilotés par la Région Nouvelle-Aquitaine permettent de soutenir des projets variés dans de nombreux domaines : formation, emploi, agriculture, développement du territoire, innovation, économie numérique, développement durable, etc. Lors du premier trimestre 2021, 634 nouvelles initiatives ont été sélectionnées. Explications.

 

Entre la période 2014-2020, près de 2,5 milliards d’euros de fonds européens ont été pilotés par la Région Nouvelle-Aquitaine dans le but de « soutenir des initiatives répondant aux priorités de développement régional et à la stratégie européenne qui vise un développement intelligent, durable et inclusif à l’horizon 2020, avec pour ambition la création d’emplois et l’insertion de tous les citoyens. » Depuis 2014, la Région pilote et anime le comité partenarial composé de près de 500 structures locales, collectivités, institutions et acteurs socio-économiques. Ensemble, ils sont chargés d’attribuer les fonds européens au regard de l’innovation, l’emploi et la création d’activités, la transition énergétique et écologique, et la promotion des ressources humaines. C’est ainsi qu’ils ont sélectionné 156 opérations dans le cadre des programmes européens dédiés à la compétitivité régionale (FEDER – Fonds Européen de Développement Régional), à la formation et à l’emploi (FSE – Fonds Social Européen), 470 projets dans le cadre des programmes européens de développement rural (FEADER LEADER – Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) et 33 opérations sélectionnées dans le cadre du programme pour la pêche (FEAMP – Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche).

Des projets visant un développement intelligent et durable

Parmi les projets phares déjà sélectionnés pour bénéficier des fonds européens, on trouve par exemple celui de la Communauté d’agglomération du bassin d’Arcachon nord, la COBAN, qui a adopté le 6 février 2018 un plan d’actions destiné à traiter la question de la mobilité pour favoriser la mobilité douce. Le but était d’augmenter l’utilisation des vélos sur les courts trajets mais également le nombre de lycéens qui se rendent dans leur établissement grâce à ce moyen de transport. Cette opération a été soutenue par l’Union européenne (FEDER – Fonds Européen de Développement Régional) à hauteur de 235 500 euros.

 


Crédit : Céline Faure