Home / Actualités  / Fête de la musique 2021 : à quoi s’attendre à Bordeaux ?

Fête de la musique 2021 : à quoi s’attendre à Bordeaux ?

vacances

Qui dit situation particulière, dit mesures particulières. Cette année, la fête de la musique n’en sera pas vraiment une, avec des mesures sanitaires drastiques pour éviter les rassemblements. Tandis que le gouvernement a précisé le protocole prévu ce 18 juin, Bordeaux n’échappe pas à la règle. Mais la Ville a également renoncé à organiser des manifestations en plein air. 

 

Si les concerts dans les bars et restaurants étaient initialement interdits, la ministre de la culture Roselyne Bachelot a finalement décidé de les autoriser, a-t-elle déclaré ce 17 juin.

Une toute autre fête de la musique

Oubliés les concerts festifs dans la rue. Les amateurs de musique devront se contenter du protocole décidé le 17 juin par le gouvernement :

 

  • les regroupements de plus de 10 personnes sur la voie publique ou l’espace public sont interdits ;
  • les configurations assises sont autorisées dans les établissements recevant du public (ERP) en intérieur comme pour les ERP de plein air ;
  • la jauge maximale autorisée pour les ERP en salle ou en plein air est de 65 %, dans la limite de 5 000 personnes spectateurs ;
  • le pass sanitaire est exigé pour les ERP accueillant plus de 1 000 spectateurs ;
  • les concerts dans les bars et restaurants sont possibles. Initialement interdits par le protocole, la ministre de la Culture a annoncé cet assouplissement le jeudi 17 juin 2021 au soir à la presse ;
  • les concerts amateurs sur la voie publique sont interdits ;
  • une gestion renforcée des flux, pour contrôler le respect des jauges dans les ERP, et le respect des mesures de distanciation physique.

 

Conformément aux annonces du Premier ministre le 16 juin 2021 , le couvre-feu à 23h sera levé à partir de dimanche 20 juin 2021 et ne s’appliquera donc pas à cet événement. Le port du masque restera obligatoire lors des regroupements et dans les lieux clos.

 

Pourtant, le gouvernement avait laissé la liberté aux communes d’organiser des zones extérieures réglementées de type “fan zones”. Un choix qui n’a pas été retenu par la ville de Bordeaux. Dans un communiqué du 17 juin, la Ville a toutefois précisé qu’elle souhaitait “fêter la musique dans ses établissements, dans le respect des contraintes sanitaires (espaces clos, contrôle de jauge, places assises, etc.) : des moments musicaux seront ainsi proposés pour les résidents et les plus jeunes dans certains Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, résidences services seniors ou Centres d’animation de Bordeaux.” 

 

Pour célébrer la musique, il faudra – sans doute – attendre 2022.