Casa Gaïa inaugure son comptoir locavore à Bordeaux

Situé au cœur des Chartrons, à deux pas de la rue Notre-Dame, Casa Gaïa s’annonce comme le nouveau spot favori des locavores pour sa cuisine saine, créative et ensoleillée. Inauguration prévue le 30 novembre à 19h. 

Mounir Creanza, Clémence Bardaine et Vincent Giraldo sont à l’origine de ce projet peu commun. Pendant plus d’un an, tous trois sont partis à la recherche de maraîchers, pécheurs, éleveurs et vignerons tous garants d’une production saine et durable en Gironde. 

De leurs rencontres est né Casa Gaïa, un restaurant en circuit court qui privilégie des produits locaux, bio et de saison. Autrement dit, un restaurant où les bordelais savent ce qu’il y a dans leur assiette, chose bien trop rare pour être soulignée. 

Bois, pierre et acier habillent ce lieu dont l’esthétique a essentiellement été pensée par Mounir, architecte de formation. Jalonnée d’arches en pierres, de murs en écaille de peuplier et articulée autour d’un bar central aux tons naturels, la salle dégage une impression de chaleur et de convivialité qui n’a d’égal que son coin salon auprès de la cheminée. 

À l’extérieur, un jardin urbain a également été aménagé pour toutes vos soirées d’été, qui s’accompagneront sans nul doute de vin nature, de bière artisanale et de tapas à partager. 

Les trois associés souhaitent ainsi faire de Casa Gaïa un véritable lieu de vie, de rencontre et de partage et ambitionnent même, à terme, d’y installer un magasin de producteurs destiné à la vente directe.

Un goût authentique préservé par une cuisson au feu de bois

Côté cuisine, la philosophie de l’équipe est simple : révéler la richesse du terroir selon les saisons. Les arrivages du matin déterminent ainsi le contenu des assiettes, qui souvent font la part belle aux légumes sans toutefois exclure viandes et poissons. 

La majorité des produits sont notamment cuits au feu de bois, dans un four alimenté au bois de hêtre, pour en conserver toutes les saveurs et l’authenticité. 

Au déjeuner, l’oeuf mollet à la crème de brebis et son jambon de bayonne, la pièce du boucher aux échalotes rôties, sauce au poivre long et ses frites de polenta ou encore le riz au lait à la cardamome et à la madeleine épicée font partie de ces incontournables qu’il faut absolument tester. Comptez 16,50€ pour une formule entrée, plat, dessert.

Le soir venu, en revanche, d’autres mets enrichissent la carte : houmous de pois chiche et betterave, poulpe grillé au piment doux fumé, tempura de veau et son chutney de tomate, pizzetta et pour finir en beauté, craquant de chocolat au piment d’espelette, mousse au chocolat et prunes au miel. Le simple fait de l’imaginer nous donne déjà envie… 


Ouvert du mardi au dimanche
16 Bis Rue Latour 33000 Bordeaux
Plus d’infos

Ludivine Veillon