Dr Pradel, la passion de la truffe

Depuis le 23 juin, la truffe se décline sous toutes ses formes chez le DR Pradel. Une nouvelle adresse gourmande née d’une grande histoire de famille et de passion pour le fameux diamant noir.

Dr Pradel
Deux amis
, presque frères, tous deux originaires de Sorges dans le Périgord, ont monté leur propre enseigne autour d’un produit phare de leur contrée, la tuber melanosporum plus connue sous le nom de la truffe. Leur passion n’est pas née d’un pur hasard ou d’un retour aux racines mais bien de leur propre histoire de famille.

D’un côté, Louis Chaminade vient d’une longue lignée de truffiers. Le Docteur Pradel, qui a donné le nom à son bar-restaurant, était son quadrisaïeul, un nom reconnu dans le monde de la Truffe. C’est grâce à ce médecin de campagne, propriétaire de son domaine dès 1880 et auteur en 1914 du « Manuel de la trufficulture », que la commune de Sorges est aujourd’hui reconnue comme la capitale de la truffe. Les enfants, les petits enfants et les générations suivantes ont continué à faire vivre les truffières de leur aîné.

Quant à son partenaire, Guillaume Corre, sa relation avec la truffe date également de son enfance, passée dans les cuisines de l’Auberge de la truffe, le restaurant gastronomique où son père officie toujours. En plus de ses compétences dans la gestion d’un établissement de bouche, Guillaume sait naturellement comment sublimer la truffe, produit d’excellence, et les autres produits du Périgord.

Soutenus par leurs proches, les deux amis se sont à leur tour lancés dans une aventure qu’ils espèrent truffée de succès. Au 17 rue du Parlement Saint-Pierre, le Dr Pradel n’est pas un restaurant classique spécialisé, ni une adresse gastronomique prônant la truffe comme un produit de luxe. Les deux entrepreneurs souhaitaient fonder un endroit dans l’ère du temps, accessible, dynamique et jamais vu. A la carte et à emporter, des tapas truffés dont l’intitulé et la vue titillent immédiatement le palais. Le champignon d’exception, la vraie truffe venue directement de l’exploitation familiale, s’accommode à des produits simples, populaires. A leurs côtés sur la carte, des extras typiques de la Dordogne, comme le magret de canard, le foie gras ou les rillettes de canard.

Ainsi, pour moins de 20 €, les amateurs comme les néophytes découvrent l’odeur et le goût du champignon noir sous diverses déclinaisons. De l’inconditionnel camembert rôti truffé, à la crème truffée accompagnant des légumes bio de saison, au beurre truffé à tartiner simplement sur du bon pain, aux œufs mimosa et cocotte truffés, aux verrines de saumons et éclairs truffés sucrés et salés, les deux amis mettent les petits plats dans les grands. Le diamant noir est travaillé au gramme près pour une expérience gustative réussie.


Dr Pradel, le cabinet de la truffe
17 rue du Parlement Saint-Pierre, Bordeaux
Facebook 
Visuel : les éclairs au saumon truffé du DR Pradel