Ernest transforme le pourboire en pour-manger

Arrivée à Bordeaux en février 2017, l’association ERNEST collecte, auprès des clients des restaurants, quelques deniers pour venir en aide à ceux qui en ont besoin. Beau geste.

Ernest, c’est avant tout l’histoire d’une bande de potes du lycée. Des amis qui partagent les mêmes valeurs d’entraide et de solidarité. Frappés par le nombre croissant de sans abris qui peuplent leurs rues, ils décident d’agir. Restait à trouver le levier.

“Pourmanger”

Autant vous prévenir ; ces jeunes gens en ont en sous la casquette ! Ils ont imaginé prendre le concept du “pourboire” au pied de la lettre, “si les clients des restaurants sont prêts à laisser quelques euros pour le service, pourquoi ne le feraient-ils pas pour ceux qui ont faim finalement ?” expliquent-ils. Bingo, le pour-manger était né ! Et l’accueil fut aussi chaleureux du côté des restaurateurs, percepteurs, qu’auprès des associations.

De l’aide alimentaire de proximité

Le concept est simple : les restaurateurs ajoutent 50 centimes au produit de leur choix pendant la durée de la campagne. L’argent, ainsi collecté, permet ensuite de financer des projets alimentaires, triés en fonction de leur urgence et de leur faisabilité. Et comme la structure solidaire est restée à taille humaine, les fonds amassés sont parfaitement traçables. Ainsi, en toute transparence, les donateurs peuvent suivre l’évolution de la campagne de levée de fonds à laquelle ils ont contribué.

Si l’aventure a commencé dans la capitale, elle a gagné bordeaux le 6 février dernier, avec une première campagne couronnée de succès. Plus 25 000€ ont été collectés pour le compte de quatre associations bordelaises.

Depuis janvier 2018 et jusqu’au mois de juillet, Ernest mène une nouvelle opération dans une petite vingtaine d’établissements de la ville. Les fonds financeront le Programme des Paniers Solidaires d’Ernest, en partenariat avec les services sociaux de la Mairie de Bordeaux. L’objectif ? Une distribution hebdomadaire, sur toute une année, de paniers de produits frais et locaux (priorité au bio) pour des publics précaires des quartiers prioritaires de la ville de Bordeaux.

Clap, clap, clap ! 


Liste des restaurants participants
Plus d’infos

LD