Gilets jaunes : les dégâts des manifestations estimés à 1 million d’euros par Kéolis

La société exploitant le réseau de transports en commun de Bordeaux Métropole a confié au journal Sud-Ouest une première estimation des dégâts consécutifs aux manifestions des Gilets Jaunes.

Feux et barricades des manifestants des gilets jaunes auraient sérieusement endommagé l’alimentation par le sol du tramway Bordelais. Des distributeurs de tickets auraient également été pris pour cible.

Résultat ? Une note salée pour Keolis, qui estime la facture à 1 million d’euros, selon les informations du journal Sud Ouest, qui pointe notamment le coût de la fonte d’un câble sur le cours Alsace Lorraine.

Des cahiers de doléances

En conférence de presse ce matin, Alain Juppé a annoncé l’ouverture de cahiers de doléances dans les 8 Mairies de quartier, afin de sortir du conflit “par le dialogue”.

“Nous ne pourrons sortir de cette crise grave et profonde que par le dialogue, le respect mutuel . Mon équipe et moi même avons bien l’intention de participer à ce dialogue, de l’organiser, de le faciliter en tous cas […], nous avons décidé d’installer dès cette semaine dans les 8 Mairies de quartier ce que j’appelle des cahiers de doléance et d’espérance. Ils pourront exprimer dans ces cahiers des revendications, des insatisfactions, des frustrations, des critiques. J’espère qu’on y verra aussi des propositions et une manifestation de confiance dans l’avenir”, affirme le Maire de Bordeaux.