Harcèlement de rue : la Ville de Bordeaux lance une enquête

Le harcèlement n’en finit plus de courir les rues… Pour tenter d’y répondre et sensibiliser les témoins de ces scènes, la mairie de Bordeaux lancera prochainement une enquête sur son site internet. 

Après une récente étude dénonçant l’insécurité sur le campus de Bordeaux, les acteurs publics se mobilisent contre le harcèlement de rue.

D’ici quelques jours, la mairie de Bordeaux lancera une enquête sur son site, mise au point par une étudiante en Master 2 de psychologie sociale à l’université de Bordeaux et validée par son département. Objectif : comprendre les représentations sociales des bordelais pour mieux lutter contre le harcèlement.

Suite à cette étude, en ligne pendant un mois, une campagne devrait également être mise en place, en collaboration avec Stop Harcèlement de Rue et Hé Madmoizelle. S’adressant aux témoins de ces scènes, elle visera à les sensibiliser afin de les inciter à réagir et ne plus rester passif. 

Répondre à l’insécurité dans l’espace public 

Pour tenter d’enrayer ce phénomène, des solutions ont déjà été mises en place. En février 2017, une grande campagne avait notamment eu lieu dans les transports en commun de la métropole. Désormais, les bus peuvent s’arrêter la nuit sur demande et des aménagements plus sécurisants pour les étudiantes sont également en cours de réflexion dans le cadre de l’opération campus. 

Enfin, des marches exploratoires genrées ont été organisées afin de donner la parole aux femmes sur de futurs aménagements publics.


Site web

Ludivine Veillon