Insolite : votre signe astrologique a-t-il changé ?

Dans un monde ultra connecté comme le notre,  les rumeurs se répandent dans les airs à la vitesse d’une étoile filante. C’est notamment le cas de la désormais célèbre “affaire” Serpentaire, le nouveau signe astrologique qui aurait été ajouté par la Nasa à notre sacro-saint horoscope. Panique à bord. S’ils passent 13, alors la grande majorité des signes attribués ne seraient pas les bons ? Diantre.

Tout est parti du site Space Place, une page éducative de la NASA destinée au jeune public. Le rédacteur explique que les Babyloniens, premiers astrologues, 3000 ans avant Elisabeth Tessier, ont défini les 12 signes du zodiaque en observant les 12 constellations que traversait le soleil en une année. “Comme la Terre est en orbite autour du Soleil, le Soleil semble passer à travers chacune des 12 parties du Zodiaque” explique le site.

Sauf que, comme le rappelle le site Maxisciences.com, les outils d’observation n’étaient alors pas aussi perfectionnés que ceux dont disposent nos scientifiques actuellement. Pour une raison inconnu, les Babyloniens n’ont pas pris en compte la constellation Serpentaire, que nous définirions aujourd’hui comme le 13e signe du zodiaque.

Certains des 12 ne correspondaient pas parfaitement à leur tranche assignée et grignotaient un peu sur la tranche suivante”. “Pour que ça marche avec le calendrier de 12 mois, les Babyloniens ont ignoré le fait que le Soleil se déplace effectivement à travers 13 constellations au lieu de 12” explique Space Plane.

Alors, doit-on arrêter de lire nos horoscopes ?

Si vous y croyez, continuez ! Car cette 13e constellations a finalement…toujours existé. C’est en tous cas le message transmis par Dwayne Brown, le porte-parole de la NASA à Gizmodo : “Nous ne changeons pas les signes du zodiaque, nous avons juste fait des mathématiques. L’article de Space Place expliquait que l’astrologie n’est pas de l’astronomie, que c’est une relique de l’histoire ancienne, et mettait en évidence les sciences et les mathématiques qui elles, viennent de l’observation du ciel nocturne”.

Mais si vous voulez être plus précis en astrologie, qui rappelons-le au passage, n’est pas une science, voici ce que cela donne : Capricorne : du 20 janvier au 16 février
Verseau : du 16 février au 11 mars
Poisson : du 11 mars au 18 avril
Bélier : du 18 avril au 13 mai
Taureau : du 13 mai au 21 juin
Gémeaux : du 21 juin au 21 juillet
Cancer : du 20 juillet au 13 août
Lion : du 10 août au 16 septembre
Vierge : du 13 septembre au 30 octobre
Balance : du 30 octobre au 23 novembre
Scorpion : du 23 novembre au 29 novembre
Serpentaire : du 29 novembre au 17 décembre
Sagittaire : du 17 décembre au 20 janvier