JO 2024 : des épreuves organisées en Aquitaine ?

Parmi les nouvelles disciplines qui pourraient faire leur apparition aux JO parisiens de 2024 figure, le surf ! Biarritz, Lacanau et trois spots des Landes se portent déjà candidats pour en organiser les épreuves. 

Le breakdance, le skateboard, l’escalade ou encore … le surf pourraient s’ajouter au 28 sports déjà au programme des Jeux Olympiques de 2024. Si Paris, ville organisatrice, en a fait la demande, la décision finale reste pour l’heure entre les mains du CIO. La réponse ne devrait pas être connue avant décembre 2020. Mais certains spots aquitains sont déjà sur les rangs pour accueillir les épreuves de surf.

 

Lacanau, spot réputé

La ville balnéaire nourrit depuis quelques temps le rêve d’organiser les prestigieuses épreuves olympiques . Interviewé par France 3 Aquitaine, Yann Martin, le directeur du Lacanau Surf Club, avançait en juillet dernier, des arguments pertinents  « On a toutes les infrastructures, on est proche de Bordeaux et on a de supers vagues ! ». 

De supers vagues ? Oui, mais pas sûr que ce soit suffisant… Sur les conseils de la fédération française de surf, la ville prévoit également de construire un bassin artificiel afin de bétonner son dossier de candidature. Une infrastructure qui « permet de générer des vagues par tout temps et qui permettra aux compétiteurs de s’entraîner toute l’année » précisait alors France 3 Aquitaine.

Hossegor et Biarritz, deux concurrents de taille

Si Lacanau est la capitale du surf en Gironde, la côte landaise regorge elle aussi de spots réputés, parmi les plus beaux du monde… À l’instar d’Hossegor et Biarritz, qui ont également monté un dossier de candidature.

Affaire à suivre.


L