Pola : La Fabrique artistique s’installe sur les quais de Brazza

Après plusieurs années d’attente, la Fabrique Pola a posé ses valises quai de Brazza, dans un ancien hangar de 4000 m2, qui regroupe collectifs, architectes, artistes en résidence, photographes, éditeurs… Une vaste collocation qui souhaite promouvoir la création artistique contemporaine à travers des évènements artistiques, expositions, ou encoredes  ateliers, dans un lieu original et décalé.

Un lieu dédié à la création artistique sous toutes ses formes

Pensé au bord de l’eau, au milieu du futur parc aux angéliques, la Fabrique Pola vient secouer l’univers artistique bordelais. Un univers qui donne le tournis, « un grand espace dédié pour les habitants de la Fabrique Pola, qui est aussi un lieu ouvert au public, avec ses espaces d’expositions, de formation, et d’autres dédiés aux formations ou aux pratiques artistiques », d’après son directeur Blaise Mercier. Projet indépendant créé par et pour les artistes auteurs et les acteurs culturels du territoire au début des années 2000, la Fabrique Pola a finalement posé ses valises dans un lieu qui lui ressemble, qui lui permet d’accueillir ce projet artistique d’envergure. 

Dans cet ancien hangar aux allures de village, avec ses allées et grands espaces, un peu plus de 100 personnes travaillent au quotidien. Après plusieurs années de nomadisme contraint, la Fabrique a pris ses quartiers dans « 7 ou 8 lieux différents », avant de « finir par obtenir ce qu’on revendiquait depuis longtemps », ajoute Blaise Mercier. Parmi les résidents, on retrouve plusieurs acteurs de l’univers artistique, de l’architecture, des collectifs et associations… Tels que 2Roqs, Antoine Bordenave, Arbre Vengeur, Bruit du frigo, Cabinet Ora, Cornélius, Countach Studio, Culture et Santé, Documents d’artistes Nouvelle-Aquitaine, ou encore FIFIB, The George Tremblay Show, ou Zébra3.

Qui dit projet d’envergure, dit nécessairement un financement de taille. Soutenue par des subventions de la Métropole et de la Région, la Fabrique Pola a également obtenu celui de la caisse des dépôts et consignations qui va intervenir sur les projets. Sans compter l’aide financière essentielle de ses membres.

Un premier évènement le 16 mai

Si la Fabrique a ouvert ses portes le 4 mai dernier, sa première exposition débutera le 16. Intitulée « Alligator Wine », cette expo de Bettina Samson a été imaginée par l’artiste à Bègles pour la Commande artistique Garonne de Bordeaux Métropole. Elle proposera plusieurs supports artistiques, « de la sculpture abstraite, des pièces en verre minimales à des installations presque figuratives, invoquant une expérience historique immanente, qui illustrent bien la pratique de Bettina Samson » d’après le communiqué.

Puis, la Fabrique Pola participera à la saison culturelle Liberté! initiée par la Ville, du 28 juin au 6 juillet prochain. Parmi plusieurs évènements artistiques, Blaise Mercier décrit celui de « La Mêlée » organisé par Le Bruit du Frigo. Un collectif qui se présente comme « hybride entre bureau d’étude urbain, collectif de création et structure d’éducation populaire, qui se consacre à l’étude et l’action sur la ville et le territoire habité, à travers des démarches participatives, artistiques et culturelles ». Un programme dense pour cette nouvelle dynamique artistique au coeur même de la métropole, qui montre sa volonté d’ouvrir grand ses portes à la culture.


La Fabrique Pola
10 quai de Brazza 
Retrouvez toutes les infos sur son site internet