La première piste cyclable photoluminescente inaugurée à Pessac

C’est une première en France. Et c’est du côté de Pessac que ça se passe !

Inaugurée en début de semaine, la première piste cyclable phospholuminéscente a vu le jour dans la banlieue de Bordeaux. Une piste marquée au sol par une peinture qui stocke la lumière du soleil pour la restituer la nuit. Le résultat ? Un marquage  lumineux toute la nuit qui améliore la sécurité des cyclistes après le coucher du soleil.

Comment fonctionne-t-elle ?

Développée par la société Girondine Olikrom, cette peinture garde en mémoire la lumière naturelle (celle du soleil) et artificielle (phares et éclairage). Grâce à des pigments intelligents, elle conserve une intensité lumineuse qui dure toute la nuit.

“Le marquage va améliorer la visibilité la nuit d’environ 50 à 100 mètres. Il va tracer la route au loin, au-delà des phares, et permettre à l’usager d’anticiper ses actions”, a expliqué François Olard, directeur recherche et innovation du groupe Eiffage, partenaire du projet, à l’Agence France Presse.