La Trame Douce , une promenade urbaine apaisée

Nouvel itinéraire apaisé en plein coeur de Bordeaux, la Trame Douce dévoile son tracé ce samedi 13 octobre, à la faveur d’une déambulation ludique et colorée.

Pour permettre aux riverains de redécouvrir leur ville, et de se réapproprier l’espace public, la Mairie a initié le programme (Re)centres. Un ambitieux projet mené dans le cadre de Bordeaux 2030, visant à réhabiliter les quartiers centraux pour en faire des “quartiers à vivre“.

C’est dans ce cadre qu’a émergé l’idée d’une “Trame Douce” qui relierait la place Sainte-Eulalie à la place Renaudel. Un cheminement de 1,5 km traversant une multitude de petites places, qui connecte des quartiers aux ambiances très différentes mais pourtant très proches géographiquement.
Ce tracé porte aussi l’ambition d’apaisement du centre urbain. Pour cause, il offre un accès prioritaire aux piétons et vélos, se positionnant comme un cheminement alternatif au cours de la Marne dédié aux transports plus rapides.

Volet artistique

Pour donner une dimension artistique à cet itinéraire et valoriser les paysages urbains , la Mairie a lancé en 2016 un appel à projet culturel. L’idée était de faire émerger des aménagements éphémères et/ou pérennes.

3 projets ont été retenus pour leur capacité à générer une interactivité avec le public :

«Le Fil rouge» de Cancan souligne les sols et les façades, il nous guide le long d’un parcours de ville ludique et poétique. En amont, des ateliers en direction des plus jeunes (école André Meunier et au Centre d’Animation de l’Argonne) ont travaillé à faire de l’espace public un fil d’Ariane récréatif pour les enfants entre leur lieu de vie et leur lieu d’apprentissage.

Le parcours “Vis ta ville” du collectif Monts et Merveilles détourne l’usage du paysage urbain au travers de 15 invitations aux mouvements sportifs pour expérimenter la ville autrement et porter un regard différent et poétique sur ce qui nous entoure. A partir d’un travail sur l’esthétique des carreaux de ciment, intimement liés à l’habitat bordelais, le projet “Pas de porte” ponctue ce parcours de motifs au sol mettant en valeur un élément remarquable du paysage, une identité forte au sein de la rue, un acteur local.

Vous pourrez les découvrir samedi 13 octobre à l’occasion de l’inauguration de la Trame !


Toutes les informations