La Villa Shamengo, késako ?

Chaque semaine, Bordeaux Tendances braque ses projecteurs sur une association ou une initiative locale. Ce samedi, découvrez la villa Shamengo, un lieu de vie expérimental et inédit qui devrait voir le jour sur la rive droite de Bordeaux.

Le projet est sous les feux de la rampe en ce moment. Mais pas forcément pour de bonnes raisons. En effet, l’installation prochaine de la Villa Shamengo, sur laquelle se prononcera Bordeaux Métropole le 6 juillet prochain, fait l’objet de nombreuses critiques de la part des riverains. Une petition en ligne, déjà ratifiée par 600 personnes, met en lumière le manque de concertation et la privatisation de l’espace public. En l’occurrence ici : l’Allée Serr.

Living lab

Derrière ce projet, il y a Catherine Berthillier. Cette ancienne grand reporter de télé a créé en 2011 la plateforme collaborative Shamengo. Ce site, dont le nom fusionne les mots Shaman (celui qui passe d’un monde à un autre monde) Men (la communauté humaine qui nous caractérise) et Go (allons de l’avant), met en valeur les initiatives d’entrepreneurs et de particuliers qui, via leurs actions, participent à la construction d’une société plus vertueuse pour les hommes et l’environnement.

Une initiative qui devrait se concrétiser physiquement sous les traits d’une villa implantée sur la rive droite bordelaise.  Ce bâtiment, “sorte de maison expérimentale”, entièrement autonome en énergie, devrait voir le jour prochainement sur l’Allée Serr. Elle sera ouverte au grand public, et fera étalage des progrès faits dans le domaine de l’habitat et de l’écologie,  à l’image des douches qui économisent 80 % d’eau ou des toilettes sans eau et sans sciure, par exemple.

Une vingtaine de resident volontaires y vivra par tranche de 6 mois, afin d’expérimenter ce lieu de vie, totalement inédit en France.


Plus d’informations