L’actu insolite du jour : Une campagne de recrutement pour partir vivre sur la banquise

Partir travailler au milieu des manchots vous tente ?

L’Institut polaire français recherche des volontaires pour vivre et travailler pendant un an, tous frais payés, sur la banquise.

Basé à Brest (Finistère), l’Institut polaire Paul-Emile Victor (IPEV) est chargé de financer et de mettre en oeuvre les programmes de recherche français dans les régions polaires, en collaboration avec des laboratoires internationaux.

Avis aux amateurs de l’extrême : le 5 février dernier, l’Institut a justement lancé sa campagne annuelle pour trouver des salariés prêts à vivre une expérience unique. Destination : l’une des six bases scientifiques situées dans l’Arctique (Spitzberg), l’Antarctique (Dumont d’Urville et Concordia) et les îles subantarctiques (Amsterdam, Crozet et Kerguelen).

La palette des métiers recherchés est vaste, et parfois l’institut peine à recruter certains profils. Biologiste, vétérinaire, plombier, chimiste, pâtissier… Au total : une quarantaines de petites annonces ont été publiées sur internet.

À condition de parler français et de pouvoir vivre dans un environnement isolé, en collectivité et dans des conditions parfois extrêmes, l’une de ces annonces est peut-être faite pour vous. Nous vous conseillons toutefois de bien réfléchir avant de partir à l’aventure : en Antarctique, les températures peuvent chuter jusqu’à -80° et les vents peuvent souffler jusqu’à 300 km/h ! Et aucun retour n’est possible avant la fin du contrat…

Pour motiver les candidats, l’Institut polaire a donc décidé d’étendre sa vague de recrutement sur six semaines, à base d’une vidéo par semaine. Sur ces vidéos, vous retrouverez d’anciens salariés témoignant de leur expérience.

Les premières vidéos de l’Institut polaire sont d’ores et déjà disponibles sur : https://www.dailymotion.com/ipev

Dernière étape avant le grand voyage, tout candidat devra passer une visite médicale d’aptitude incluant des tests psychologiques. Sur les 40 postes offerts30 sont réservés à des volontaires de service civique, nourris et logés et dont la rémunération est de 1 024 euros nets par mois.

Alors, on se lance ou pas ?

Pour découvrir les postes à pourvoir, rendez-vous ici

 


http://www.institut-polaire.fr/language/fr/

Ludivine Veillon