Lauza mêle tradition et modernité

À Bordeaux, la réputation de la rue du Hâ n’est plus à faire… Après le Hâ Restaurant de Grégoire Rousseau, Barbara Michelon et Romain Schlumberger ont ouvert Lauza le 13 mars 2018. Une nouvelle adresse gastronomique à l’esprit convivial et aux prix abordables. 

Elle est originaire de la Drôme, lui de l’Aveyron. Tous deux chefs cuisiniers, Barbara Michelon et Romain Schlumberger ont fait leurs premières armes chez de grands noms comme Guy Savoy, à Paris.

Animés par le même désir de travailler ensemble, ils rêvaient pourtant d’ouvrir leur propre restaurant. Simple mais chic. Un rêve devenu réalité en mars dernier avec Lauza, du nom d’une roche aveyronnaise, en hommage à leurs origines. 

Un nouveau décor sobre et sophistiqué 

Lauza a donc remplacé l’O de Hâ. De leur prédécesseur, les gérants ont conservé les pierres apparentes en apportant « un coup de jeune » à l’établissement. 

Une devanture bleu électrique, un intérieur clair et lumineux, de jolies tables rondes, des fauteuils cosy et quelques coussins tie and dye… Nombre d’artisans de la région ont participé à ce changement de décor sans fioritures. 

Résultat ? « Lauza est à notre image, à la fois sobre et sophistiqué » explique Barbara. 

Un esprit “bistronomique” 

Toujours dans la simplicité, le duo propose une cuisine à l’esprit “bistronomique”, élaborée avec des produits frais et locaux. Les plats traditionnels sont ainsi revisités à l’aide d’associations surprenantes et d’épices. 

Barbara, souvent en salle, précise : « Nous voulons faire découvrir de nouvelles saveurs à nos clients, tout en faisant ce qui nous plaît bien sûr ». 

4 entrées, 5 plats (dont un plat du jour), 3 desserts… Lauza affiche une carte « courte » renouvelée chaque mois, au gré des saisons et des inspirations des deux chefs. 

Au menu ce midi, par exemple, une flammenkueche végétarienne aux légumes crus, suivie de coeurs de canards accompagnés d’un english muffin au maïs et d’un caviar d’aubergine et cerise. On vous avait prévenus, les accords sont, certes, déroutants, mais ils n’en sont pas moins exquis… Quant au dessert, la mousse au chocolat noir associée à des poivrons grillés est à tomber par terre !

Se faire plaisir avec des plats gastronomiques entre 8€ et 24€ ? On dit oui ! 


Ouvert du lundi midi au vendredi soir
5 Rue du Hâ 33000 Bordeaux

Site web

Ludivine Veillon