Le Comptoir de Lulu, une nouvelle table gourmande et champêtre

Un restaurant en chasse parfois un autre… En janvier dernier, la Cave à Jules a ainsi laissé place au Comptoir de Lulu.  Une nouvelle adresse qui propose une cuisine française traditionnelle dans un décor champêtre, rue du Mirail à Bordeaux. 

Tout commence lorsqu’Éric et Radija quittent leur région natale pour s’installer dans la capitale girondine. Au bout de quelques mois, las de ne pas trouver d’emploi, ce couple de corréziens décide de se lancer un défi : ouvrir leur propre restaurant. Une adresse familiale et authentique, à leur image, comme le souligne Radija : « Nous voulions ramener un bout de Corrèze ici, à Bordeaux ».  

Ainsi est né Le Comptoir de Lulu, du prénom du dernier enfant de la famille, Lucas. Joli clin d’oeil.

Corrèze, mon amour 

Aller chez Lulu, c’est un peu comme visiter la campagne corrézienne… Dès l’entrée, le ton est donné. En guise de mange-debout, un vieux tracteur rouge est disposé devant la vitrine, décorée quant à elle d’une vache arc-en-ciel sur son lit de fleurs et de verdure. 

L’intérieur est tout aussi étonnant. À l’image de ces banquettes en imitation peau de vache, que le couple a fait faire sur-mesure.

Le reste de la déco est certes plus sobre, avec seulement quelques cadres de fleurs séchées, mais il suffit de regarder de plus près pour comprendre que tout a été pensé dans les moindres détails… Jusqu’aux accessoires de table, eux aussi en forme de bovins ! 

Cuisine du terroir

Par amour pour leur ancienne région, Radija et Éric proposent une cuisine du terroir avec des produits frais et locaux. Ici, vous ne trouverez ni produit industriel ni produit congelé. Pour satisfaire leurs clients, le couple se réapprovisionne chaque matin auprès des producteurs du marché des Capucins.  

Viandes limousines et charollaises, magret, confis de canard, cèpes… Toutes les saveurs de la bonne cuisine française se retrouvent ainsi dans l’assiette pour un repas « à la bonne franquette ». 

Leur spécialité ? L’Assiette de Lulu, une salade composée de magret, de gésiers et de figues fourrées au foie gras. Mais s’il n’y avait qu’un plat à retenir, ce serait les ravioles du chef ! Appréciées de tous (et surtout de nous), ces pâtes au bon goût d’oeufs frais sont généreusement garnies de foie gras pour un résultat fondant en bouche. 

Pour finir sur une pointe de légèreté, la carte offre une ribambelle de desserts traditionnels. Choux crème citron, nougat glacé et son coulis de mangue, moelleux au chocolat… Parmi tous, on craque pour la crème brulée à la vanille de bourbon faite maison ! 

Quant à la note, inutile de la redouter : avec une formule entrée-plat-dessert à 16€, vous serez loin de vous ruiner… 


Ouvert du lundi au dimanche
56 Rue du Mirail 33000 Bordeaux

Facebook

Ludivine Veillon