L’escalier de la dune du Pilat, remballé pour l’hiver

Tout comme le froid glacial qui s’est abattu sur la ville, il est un autre un signe que l’hiver est en chemin ! L’ escalier de la dune du Pilat vient en effet d’être désinstallé du le majestueux banc de sable…

3 kilomètres de large, 55 millions de mètres cube de sable et 110 mètres de haut… gravir le plus grand banc de sable d’Europe demande quelques efforts physiques. Mais si nous nous y employons régulièrement, c’est bien que le jeu en vaut la chandelle. Car toute l’énergie déployée pour accéder au sommet est largement récompensée par le point de vue offert, une fois arrivé.

A chaque saison sa peine

Alors qu’en hiver, nos chevilles en prennent pour leur grade dans les sables mouvants,  l’été, lorsque la dune se dote d’un escalier, c’est notre endurance qui est mise a rude épreuve ! Pour cause, 150 marches (à plus ou moins 20 près, selon les années) séparent le niveau de la mer du point culminant .

Désinstallé ce jour, comme chaque année en automne, ce bel escalier va pourtant bien nous manquer…