Météo en Gironde : l’année 2018 parmi les plus chaudes et pluvieuses depuis 1945

Selon les relevés de Météo France, l’année 2018 a été marquée par des orages destructeurs, et des températures très élevées.

1,2C° de plus en moyenne. L’année qui vient de prendre fin, se classe ainsi parmi les plus chaudes depuis la fin de la guerre. Et ce n’est pas rassurant. Hormis Février et Mars : tous les mois ont enregistré des températures supérieures à la normale, à l’image de janvier (9,4C° en moyenne en 2018 contre 6,9 en moyenne mensuelle). Même constat pour la saison estivale, la plus chaude depuis 70 ans, avec une moyenne de 22,6°C et même un pic à 38,8°C à Bordeaux, le 6 août dernier.

De fortes précipitations

Autre faits marquants de l’année : la fréquence des orages. Violents et accompagnés de fortes pluies et de grêlons de plusieurs centimètres de diamètre, ces phénomènes météorologiques ont occasionné de nombreux dégâts. Les Bordelais ont tous en tête les images des pluies diluviennes du du 28 mai dernier.

Les quantités d’eau ont été particulièrement importantes durant les 7 premiers mois de l’année. Le cumul moyen des pluies sur le département durant cette période occupe le 5e rang des plus élevés depuis 1959.

Le soleil brille toujours !

Si l’été 2018 est l’été le plus ensoleillé de ces 27 dernières années ( 866 heures de soleil au lieu de 729 heures normalement à Bordeaux ), l’hiver, le plus gris depuis ces 27 dernières année, confère à l’année 2018 un ensoleillement conforme à la normal.

En revanche,depuis le début de l’année, notre ville cumule plus de 27 heures de soleil, contre 15 heures en moyenne dans l’année. Une durée supérieure au reste du territoire national… Pourvu que ça dure.