On en sait plus sur le projet d’aquarium bordelais !

Première pierre posée sur le chantier en 2016, première exposition permanente dans le courant du mois de juin… le projet d’un Musée de la mer et de la marine, comme celui de l’aquarium géant dont nous vous parlions ici en octobre dernier, avance à grands pas…

Lors d’un petit déjeuner, organisé par le Tribune et le credit agricole Aquitaine le 27 avril dernier, le promoteur Norbert Fradin a précisé les contours de ces deux nouveaux espaces culturels.

Le Musée de la mer et de la marine

Reparti sur 13 000 m2, dont 6.500 m2 d’espaces d’exposition et 3.000 m2 de jardins suspendus, le Musée sera résolument “ouvert sur l’extérieur”, permettant ainsi “des allers-retours permanents entre le dedans et le dehors pour des respirations entre les expositions et apporter une liberté au visiteur en fonction de ses propres centres d’intérêt”, précise le promoteur bordelais.

Autre nouvelle, concernant le contenu celle ci, le musée accueillera le manuscrit original de « 20.000 lieues sous les mers » de Jules Verne – et des reproductions, notamment virtuelles. De quoi faire rêver les grands enfants!

Actuellement au stade des finitions, le lieu ouvrira en deux temps : l’exposition temporaire le 15 juin 2018 et l’exposition permanente en fin d’année.

L’aquarium

Visé par une petition dénonçant les mauvais traitements animal dans les aquariums, Norbert Fradin affirme être conscient des enjeux actuels, “la société évolue très rapidement dans les états d’esprit et on ne peut pas concevoir un aquarium aujourd’hui comme il y a 10 ou 30 ans”, explique t-il.

Aussi, pour palier l’absence de mammifère marin, le lieu proposera aux visiteurs des prestations numériques, “un aquarium d’images avec des poissons numériques par exemple”, à l’instar du National Géographique de New York.

Le lieu accueillera également certaines espèces pour lesquelles il y a des problématiques de sauvegarde et de reproduction.

Ouverture prévue pour 2021 !