Pas de chichis, on vous dit tout sur le Sushi !

Zoom sur… Le sushi !

Le sushi est une boule de riz vinaigré surmonté d’une lamelle de poisson cru. On peut tremper le sushi dans de la sauce soja, sucrée ou salée. C’est un plat qui se mange froid, s’emporte partout, se décline à toute les sauces et cartonne sur la toile. A tel point qu’on en trouve au bœuf, au fromage, aux fruits ou au chocolat. Il s’est occidentalisé pour en devenir un plat de notre quotidien.

L’histoire du sushi.

On est loin du mélange esthétique et savoureux. A l’origine, le poisson cru était entreposé entre différentes couches de riz fermenté enfin d’empêcher sa dégradation. Celui-ci étant un conservateur puissant, il permettait de garder le poisson plusieurs mois après la pêche. Le riz était jeté à la poubelle. Il était uniquement un moyen de conserver les denrées.

Ce n’est que bien plus tard que les japonais décidèrent d’ajouter du vinaigre de riz au mélange. Les boulettes de riz étaient alors mangées avec le poisson cru et ce fut le début du sushi tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Comment éviter d’être malade lorsqu’on prépare des sushis ?

Pendant longtemps, il y a eu un débat sur les risques de manger du poisson cru. Afin d’éviter d’ingérer une bactérie ou un parasite (ce qui en soit n’est pas grave mais peut être gênant), il suffit de le congeler à -20°C maximum durant 7 jours et s’assurer que le poisson a été péché en eau pure (non polluée).

Si vous êtes enceintes, il est fortement recommandé de ne pas manger de poisson cru. Vous pourrez en consommer dans 9 mois mais, si les risques pour une personne adulte sont peu élevés, le bébé risque beaucoup plus.

MAKIS, TEMAKIS, CALIFORNIAS, SASHIMIS, LE BUSINESS DU POISSON.

Comme dit plus haut, on a commencé par manger du sashimi (tranches de poisson cru) pour ensuite manger des sushis (tranches de poisson cru avec boulette de riz vinaigré). Mais il existe des tonnes et des tonnes de petits mets délicieux qui se sont créés autour de cette recette. C’est le cas par exemple des makis. Ce sont des rouleaux de riz et poisson enroulés dans de l’algue. Ils sont pratiques à manger car de petits formats et ne se délitent pas pour les plus gauches d’entre nous (Ne vous sentez pas seul, j’en fais partie ^^). Le california, le spring roll ou encore le futomaki sont des variantes des makis. On change juste la place de l’algue ou sa composition. Le california est un rouleau de riz avec en son centre une algue qui entoure du poisson. Le spring roll est entouré non pas par une algue mais une feuille de riz et de la menthe ou de la coriandre.

Où manger des sushis à Bordeaux ?

Je vous conseille 2 adresses :

  • Sushimi – 8 rue Courbin 33000 Bordeaux ;
  • Ciluya – 67 Boulevard George V 33000 Bordeaux.

Le riz vinaigré

Réussir son riz vinaigré n’est pas aisé, tantôt trop acide, tantôt aigre, tantôt sucré, il n’est jamais parfait.

Voici mon riz idéal :

Ingrédients :

  • 500g de riz japonais spécial sushis ou à défaut du riz rond
  • 50cl d’eau
  • 6cl de vinaigre de riz
  • 3 càs de sucre en poudre
  • 2 pincées de sel

PREPARATION 

1/ Laver le riz 3 ou 4 fois pour enlever tous les résidus. Il suffit de le passer sous l’eau puis le laisser s’égoutter et de recommencer plusieurs fois. L’eau doit devenir claire.

2/ Mettre le riz dans une grosse casserole et ajouter le même poids en eau. L’eau doit couvrir le riz.

3/ Couvrir et mettre à feu fort jusqu’à ébullition. Quand ça bout, réduire le feu et laisser cuire 10 min.

4/ Au bout des 10 min, éteignez le feu et laisser reposer 10 min de plus à l’étouffée le contenu de la casserole. Pour cela il est nécessaire de ne pas enlever le couvercle. La vapeur d’eau est importante.

5/ Dans une petite casserole, chauffer le sucre, le vinaigre et le sel jusqu’à ce que le sucre fonde. Quand il est fondu, laisser refroidir.

6/ Une fois que tout est froid, mettre le riz et le vinaigre dans un saladier et mélanger délicatement. Laisser devenir bien froid afin qu’il colle parfaitement.

Recette de Marina du blog www.marinacuisine.fr.