PORTRAIT DE BLOGUEUSE #26 : LA CERISE SUR LE MAILLOT

Une fois n’est pas coutume, Bordeaux Tendances revient ce mois-ci avec un nouveau portrait de blogueuse… Avec humour et enthousiasme, Stéphanie, alias La Cerise sur le maillot, nous parle de son concept, de ses passions, et même de ses péchés mignons ! 

Bonjour Stéphanie, d’où te vient cette passion pour la cuisine ? 

J’ai grandi dans une famille de gourmands, adeptes du fait-maison et des bons produits. Quand on a goûté aux tomates du jardin, il est difficile de se contenter de plats sans saveur et comme on est jamais mieux servi que par soi-même…

Quels sont les trois adjectifs qui te décrivent le mieux ? 

Gourmande, optimiste, curieuse (et hyperactive) !

Peux-tu nous parler de ton blog culinaire ? 

Il y a quelques années, j’ai fait un rééquilibrage alimentaire qui m’a amené à changer ma façon de manger et de cuisiner. Un jour, je me suis dit : « pourquoi ne pas lancer un blog pour partager mes recettes ? ». Il faut dire que je travaille dans le web alors ça coulait un peu de source… Aujourd’hui, j’y ai tellement pris goût que je partage mes recettes quotidiennement, la plupart saines et légères mais toujours gourmandes ! J’aime aussi parler de mes découvertes, que ce soit des produits, des adresses, des livres de cuisine… d’ailleurs, mon premier livre sort en avril prochain. Bref, ce blog est pour moi une belle aventure !

La cerise sur le maillot, pourquoi ce nom ? 

J’ai voulu adopter un ton léger et glisser une pointe d’humour dans mon blog, à mon image. L’objectif bikini ou maillot est un peu le cliché des régimes et les recettes que je propose, sans être des recettes minceur, sont équilibrées. Elles permettent de s’affiner avec gourmandise, c’est la cerise sur le maillot !

Quel est le principe de ce rééquilibrage alimentaire dont tu parles tant ? 

Le rééquilibrage n’est pas un régime car même si l’objectif est le plus souvent de perdre du poids (et d’être plus en forme pour moi), c’est un changement profond qui s’inscrit dans la durée. Il s’agit principalement de rééquilibrer ses repas dans la journée (souvent trop copieux le soir, pas assez le midi), d’apprendre à privilégier certains aliments (à indice glycémique bas, complets) et à repérer ceux qui favorisent stockage et baisse d’énergie (sucre, mauvaises graisses). Il n’y a pas d’interdit car l’idée, c’est de pouvoir adopter durablement cette nouvelle façon de manger.

Pourquoi est-ce si important pour toi ? 

Ce changement d’alimentation m’a été très bénéfique. Pour commencer, j’ai perdu 6 kg que je trainais depuis mes grossesses et je ne les ai pas repris. Mais surtout, je me sens plus en forme et quand on a une vie de mère active, c’est quand même un peu Koh Lanta tous les jours. Je n’aurais jamais pu faire un vrai régime restrictif car je suis une bonne vivante.

La Cerise sur le maillot

Où trouves-tu tous tes produits ?

Je suis membre d’une amap et j’en suis très heureuse. C’est un moyen de consommer responsable et humain, qui permet à de petits producteurs locaux de vivre du fruit de leur travail. Les produits sont extra-frais et savoureux. J’y trouve des légumes, fruits, œufs, poissons, noix, fromages et porc fermier. Pour le reste, j’alterne marchés, Biocoop et petits commerces de mon quartier !

As-tu un ingrédient fétiche pour cuisiner et agrémenter tous tes plats ?

Les épices ! J’en ai un tiroir plein et j’adore en découvrir de nouveaux. Elles peuvent faire un plat à elles seules, les jours de manque de temps ou de manque d’inspiration. Mon top 3 ? Cumin, curry, et piment d’Espelette (oui, oui, je suis du Sud-Ouest) !

Quel est ton plat du moment ?

Le dahl de lentilles corail. C’est un plat gourmand, qui réchauffe tout en restant léger et en plus il apporte mille bienfaits !

Une adresse bordelaise à nous conseiller pour une pause gourmande ?  

Pour le déjeuner, je suis fan de l’Oiseau Cabosse car la cuisine y est fraîche, locale, de saison et on peut composer une assiette qui permet de goûter à plusieurs plats, ce qui convient parfaitement à la gourmande indécise que je suis au restaurant.

Pour finir, as-tu une astuce personnelle à nous faire partager ?

Le dimanche, en prévision de ma semaine de mère active et pour ne pas céder à la tentation du tout prêt, je me confectionne un « bar à salades » perso. Je cuis des bases (lentilles, riz, pois chiches, etc.), je prépare une ou deux sauces (balsamique, au miel, au curry, etc.), quelques légumes (chou rouge émincé, carottes râpées, radis en rondelles, tomates cerises, etc.) et tartinades (houmous, tzatziki, etc.) et je n’ai plus qu’à assembler à la dernière minute !

Généreuse et enjouée, Stéphanie sortira son premier livre culinaire au mois d’avril. Bordeaux Tendances vous donne donc rendez-vous le mardi 3 avril prochain pour découvrir l’une de ses recettes gourmandes en exclusivité ! 


Retrouvez ici tous nos portraits de blogueurs !
Site web
Facebook
Instagram
Pinterest
Twitter

Ludivine Veillon