Restaurant gratuit, ou presque : à la découverte de la Popina

On tient certainement le restaurant le plus novateur de l’année en matière de tarifs ! Et il s’agit de l’adresse La Popina (qui signifiait la Taverne en dialecte plus ancien) dans le quartier de la Bastide. Au menu ? Tartines, viandes du boucher, salades ou encore soupes de légumes frais. Le tout, uniquement réalisé avec des produits naturels issus du marché ou d’une petite coopérative. Une petite particularité : aucun prix ne sont affichés sur les cartes … Mais que nous sommes bêtes …  C’est tout simplement parce que c’est au client de les fixer … Explications !

Bordeaux est connue pour être la ville de France où la densité de restaurants (comparée à celle des habitants) est la plus importante de France. Bordeaux Tendances est donc habitué à vous présenter de nouvelles cantines, où la cuisine est savoureuse et où le cadre est particulièrement « instagrammable ». Mais alors là … La surprise est de taille ! Bordeaux Tendances vous présente la Popina, une adresse située dans le quartier de la Bastide, ouverte depuis septembre dernier où le client décide lui-même le prix de son repas. Assez déroutant n’est-ce pas ? L’idée émane de l’équipe du restaurant qui, après avoir rédigé les cartes, n’a pas réussi à tomber d’accord sur les prix. Il s’agissait alors d’une évidence : le client fixera lui-même son prix ! Une telle initiative implique d’avoir foi en la bonté humaine et en sa générosité. Car si les clients sont majoritairement respectueux et honnêtes, certains profitent aussi de la situation. C’est le risque !

30 couverts par midi, et aucun tarif défini !

A la Popina, on y mange de la soupe de légumes frais pour les plus raisonnables, des tartines servies avec des frites pour les plus gourmands ou encore des viandes directement issues de chez le boucher. Pour ne pas entrer dans la routine, l’équipe renouvelle sa carte tous les quinze jours. Mais si le concept est particulièrement audacieux, on aurait quand même vite tendance à s’inquiéter des éventuels comportements opportunistes de la clientèle et ainsi de la pérennité de l’adresse. Pourtant, la propriétaire des lieux Madame Cécilia Viard a affirmé à Bordeaux 7, lors d’une interview : « réussir à rentrer dans ses frais à chaque fin de mois ». Et mieux encore : des investisseurs locaux auraient même déclaré être enchantés par ce projet et souhaiteraient l’étendre par le biais de nouvelles adresses à Bordeaux. On s’en réjouit d’avance … Car, cette fois on peut le dire sans conteste : à la Popina, le client est vraiment roi …


La Popina
10 Allée Serr, 33100 Bordeaux
Facebook

Juliette Agay