Ubisoft ouvre un nouveau studio à Bordeaux

L’information est restée confidentielle pendant plusieurs mois. Le 19 avril, le géant français de production de jeux vidéo Ubisoft a annoncé l’installation à la rentrée prochaine d’un nouveau studio à Bordeaux. Le tout premier s’est ouvert à Paris il y a 25 ans, suivi de structures de développement à Annecy, Lyon, Montpellier et sur les cinq continents du monde.

Cela faisait vingt ans que le groupe n’avait pas créé de studio de développement interne dans l’hexagone. En s’installant à Bordeaux, Yves Guillemot, le PDG d’Ubisoft, honore sa promesse de mieux soutenir la production française avec l’objectif sur dix ans de créer 1000 emplois supplémentaires dans le pays.

Dès la première année, cinquante salariés rejoindront l’antenne bordelaise. Cette nouvelle équipe sera pilotée par Julien Mayeux et dix experts venus des quatre autres studios français de l’éditeur. Ubisoft souhaite continuer d’attirer les meilleurs éléments dans la programmation, la création artistique et le design. Avant de proposer de nouveaux projets, le nouveau studio aura pour mission de participer au développement des marques qui font aujourd’hui la célébrité du groupe comme l’indémodable Just Dance, le jeu de sports extrêmes Steep ou le dernier titre du jeu de tactique militaire Ghost Recon.

Pour dénicher ses nouveaux talents, Ubisoft Bordeaux prépare une première journée de recrutement le 29 juin prochain. Une quarantaine de poste sont à pourvoir jusque dans le contrôle de gestion. Les candidatures sont à déposées jusqu’au 28 mai sur la page dédiée d’Ubisoft.

Autour de Bordeaux, des formations d’excellence aux métiers du jeu vidéo regorgent de petits génies. C’est le cas d’écoles d’ingénieurs comme l’Enseirb-Matmeca et l’ENSC mais aussi de l’Enjmin à Angoulême, spécialisée dans les médias interactifs numériques.

D’autres studios de développement à l’image de l’ancienne entreprise Kalisto comptent également parmi leurs rangs d’éventuels futurs collaborateurs d’Ubisoft. Parmi eux, Shiro Games, Big bad Wolf, ou encore Asobo. C’est bien sûr cette forte activité bordelaise dans les techniques mêlant artistique et innovation numérique qui a décidé Xavier Poix, directeur des studios français d’Ubisoft à s’installer dans la capitale girondine.

Un autre atout de la ville, hormis sa douceur de vivre, est l’ouverture de la Ligne Grande Vitesse permettant en deux heures seulement de rejoindre Paris et le siège mondial d’Ubisoft.


https://www.ubisoft.com/fr-FR/studio/bordeaux.aspx
Facebook : Ubisoft Bordeaux 

Visuel : Ambiance de travail chez Ubisoft – Crédit : Ubisoft Entertainment.