Un escape game géant dans le bunker le plus secret de Bordeaux

À l’occasion de l’ouverture au grand public de leur bunker, les Vivres de l’art s’associent au collectif de scénographes Oh Oh, pour donner vie à un escape game éphémère, du 15 octobre au 15 novembre. Les reservations sont d’ores et déjà ouvertes !

Doit-on encore présenter les Vivres de L’art ? Ce projet un peu fou de J.F Buisson est né en 2008. Cette année là l’artiste signe, avec les bonnes graces de la Mairie de Bordeaux, un bail emphytéotique pour occuper et réhabiliter les vieux bâtiments des Vivres de la Marine. À cet effet, il installe dans ces vestiges du XVIIIe un réseau d’artistes, leur offrant un espace de production, d’exposition afin qu’ils puissent vivre de leur art, justement.

Le lieu est aujourd’hui un espace de rencontres. Entre résidents du quartier des Bassins à Flot, déjà, lors d’événements dominicaux en tous genres. Entre public et artistes, surtout, lors des expositions dans la halle dédiée. Entre fêtards et Dj’s, finalement, quand les platines du collectifs TPLT sont de la partie.

Le bunker, une part sombre de l’histoire bordelaise

Cet ensemble de bâtiments, classés au patrimoine de l’UNESCO, comptera d’ici un petit mois, une nouvelle attraction ouverte au public. Le fameux bunker rouge, au centre du jardin.

Pour fêter l’événement comme il se doit, la direction des Vivres de l’art a confié au collectif de metteurs en scène et scénographes Oh Oh, l’organisation d’un escape game éphémère.

Ce jeu grandeur nature, organisé in situ du 15 octobre au 15 novembre, reserve bien des surprises aux courageux participants. Si aucune information n’a filtrée quant au déroulé du jeu, nous savons pour l’heure, qu’il se disputera en équipe (de 3 à 6 joueurs), pour un tarif dégressif oscillant entre 20 et 33e en fonction du nombre de participants.

” Une visite à vous couper le (dernier) souffle !” assurent les organisateurs…


Horaires et réservations ici