Vous souhaitez faire votre compost ? La Métropole offre des bacs !

Bordeaux Métropole a à cœur d’encourager le recyclage des déchets organiques. Pour ce faire, avec le concours de l’association « Au ras du sol », elle propose des formations sur le compostage et le lombri-compostage. Ces dernières sont accessibles à tous gratuitement et se déroulent dans plusieurs lieux de la ville, notamment le jardin botanique et la maison écocitoyenne. 

30% du contenu des poubelles en France sont des déchets organiques. Ces derniers sont valorisables. Pourtant, ils finissent souvent leurs vies… dans des sacs plastiques.

Dans l’optique d’encourager la valorisation de ces déchets, la Métropole propose depuis 2012,  des ateliers de formation et d’initiation qui aident les participants à la fabrication de leur propre compost, en jardin ou en appartement.

Qu’est-ce que le compostage ?

Le terme de compost englobe la décomposition des matières organiques par les micro-organismes du sol en présence d’oxygène et d’eau. Ce phénomène naturel permet d’obtenir un terreau de bonne qualité. Un procédé que les citadins peuvent adopter, même s’ils résident en appartement, grâce à des bacs à recueil individuels. Ces derniers permettent de récolter les déchets de cuisine, que les lombric se chargent de transforme en compost de qualité.

Des composteurs pour tous

Pour encourager ce mouvement éco-responsable, Bordeaux Métropole met au service des citadins des composteurs gratuits à destination des ménages jouissant d’un sol naturel pour le loger. L’inscription pour obtenir son propre composteur  passe par le site de Bordeaux Métropole. 31 000 de ces dispositif ont été distribué gratuitement depuis 2012. 

Des projets en ce sens pour 2019

Pour organiser la valorisation des bio déchets, Bordeaux Métropole a également lancé, il y a quelques semaine, un appel à projet baptisé « compostage partagé ». Celui-ci vise à mettre en place gratuitement des points de compostage en pied, au bas des immeubles ou des espaces publics. Chaque métropolitains peut ainsi proposer un projet de bac commun, d’ici le 14 avril, si tant est que le site s’y prête et que le projet fédère 4 foyers volontaires au minimum. Si le projet est validé, la Métropole fournira le matériel nécessaire à sa mise en place: composteurs, biosceaux, signalétique…

Les projets permettront aussi de contribuer au lien social entre les habitants d’un immeuble ou d’un quartier.


Plus d’infos