Vrai ou faux : Bordeaux est la ville où la pluviométrie est la plus importante ?

Bien décidés à démonter les rumeurs qui viennent ternir l’image de notre cité, nous nous sommes penchés sur cette assertion selon laquelle Bordeaux serait une ville particulièrement pluvieuse… Alors, à votre avis ?

Que vous soyez Bordelais ou non, ici depuis des décennies, ou depuis la rentrée, vous avez forcément déjà entendu cette affirmation : “c’est à Bordeaux qu’il pleut le plus !”. Pire encore, de la part de vos connaissances qui maîtrisent la terminologie météorologiques, “si, si, Bordeaux est la ville où la pluviometrie est la plus importante“.

Désolés les pessimistes, mais quel que soit le lexique employé ces affirmations sont…fausses !

Fake news !

Pour en avoir le cœur net, nous avons  frappé directement à la porte de Météo France. Dans les 157 stations françaises qui maillent le territoire, notre service officiel de météorologie et de climat enregistre toutes les données relatives aux volumes de précipitations, mais aussi au nombre de jours pluvieux.

Si on se réfère à 2017 par exemple, la station Bordeaux-Merignac a enregistré 761, 3 mm de précipitations sur l’année, et 111 jours de pluie. Des chiffres qui en font une ville pluvieuse, certes, mais loin du top du classement !
Le Port de la lune occupe en effet, pour le volume de précipitations cumulées la 48e place du classement. Soit loin derrière des villes comme Biarritz ( 1423 mm), Chambery (1093 mm), Limoges ( 842), Quimper ou encore Rouen…Idem pour le nombre de jours pluvieux ! Bordeaux se classe en 65e position, soit quasiment dans la moyenne française.

Les normales sur 10 ans

Nous entendons déjà les mauvaises langues, nous expliquer que ces chiffres ne concernent qu’une année qui n’est, somme toute, pas représentative d’une tendance générale. Vrai.

C’est pour cela, et dans un soucis d’exhaustivité, que Météo France nous a également fait parvenir “ces normales” de références. Soit les moyennes sur une période de 10 ans, qui s’étale de 1981 à 2010.

Mais là encore, il faut attendre la 30e place pour voir apparaître la station Bordeaux-Mérignac, (avec 944 mm en moyenne), loin derrière Biarritz, Quimper, Chambéry, Lourdes, Pau, Limoges ou Lorient…


Site Météo France